Infomédiaire Maroc – L’Etat allemand semble bien vendeur de sa participation dans la 2ème banque du pays, Commerzbank, mais veut choisir son acquéreur.

Approché par le groupe italien UniCredit selon l’agence Reuters, le gouvernement d’Angela Merkel privilégierait une solution franco-allemande, une fusion avec le français BNP Paribas, selon l’hebdomadaire financier WirtschaftsWoche (WiWo), citant des sources dans “les milieux financiers de haut rang”. A suivre !

 

Rédaction Infomédiaire