Infomediaire Maroc – Le directeur général des Impôts, Omar Faraj, a assuré, hier à Rabat, que 2017 sera l’année de la digitalisation totale des services de sa direction.

“Au 1er janvier 2018, nul contribuable, personne morale ou physique, ne sera dans l’obligation de se déplacer à l’administration fiscale pour réaliser ses transactions ou obtenir une quelconque attestation”, a affirmé Faraj dans une allocution lors d’une rencontre sur la dématérialisation des demandes de restitution de l’impôt sur le revenu (IR) au titre de la déduction des intérêts des prêts pour l’acquisition ou la construction de logements à usage d’habitation principale.
Rédaction Infomediaire.