Suivez-nous
Recevez notre newsletter

Amin Benjelloun Touimi, Directeur Général de Poste Maroc

 

 

Infomediaire : Quels sont les axes de développement qui permettront à Poste Maroc de devenir une structure « orientée » business tout en gardant la notion du service public ? Quelles sont les étapes franchies dans ce sens ?

Amin Benjelloun Touimi : Vous savez, Barid Al-Maghrib est un groupe multi-métiers qui exerce plusieurs activités dont l’activité du Courrier, de la messagerie/ colis & logistique, de la Banque et de la Poste Digitale.

Effectivement, il s’agit pour nous de concilier entre notre mission de service public et notre positionnement sur des marchés concurrentiels.

Pour consolider notre structure et devenir davantage orienté « Business », nous avons identifié un certain nombre d’axes de développement pour notre Groupe depuis 2010, qui se résument à :

-      la mise en œuvre d’une véritable politique de diversification de nos métiers,

-      la filialisation progressive des activités hors monopole,

-      une modernisation continue de la gouvernance (transformation en SA, etc.)

Barid Al-Maghrib a investi ainsi dans les métiers qui constituent de véritables relais de croissance, pour faire face à la baisse durable des volumes du Courrier de Gestion :

ü  La création d’une banque postale qui a permis à la fois un formidable développement des services financiers de la Poste, et elle a contribué à l’accélération de l’inclusion bancaire et financière de la population notre Pays ;

ü  Le développement soutenu de l’activité Colis Logistique dont le potentiel est très prometteur. Dans ce sens, nous avons acquis, en 2013, 100% des parts de la société SDTM pour atteindre une taille critique et devenir leader du secteur de la messagerie et servir notamment ainsi, l’écosystème du e-Commerce en plein essor dans notre pays.

ü  La filialisation des activités courrier à valeur ajoutée (SVA), avec la création de Barid Media qui est une filiale spécialisée dans les activités Courrier Hybride et Marketing Direct ;

ü  Enfin, l’innovation n’est pas en reste avec notamment la création dès 2011, d’une Business Unit en charge de la Poste Digitale. D’ailleurs, l’entité spécialisée Barid e-Sign a permis à Barid Al Maghrib d’être agréé comme Autorité de tiers de Confiance pour la signature électronique, véritable consécration pour notre Groupe.

 

Infomediaire : Comment la poste peut-elle devenir un lien entre le citoyen et l’administration ? Et quel est son rôle dans les stratégies de développement national ?

Amin Benjelloun Touimi : Depuis déjà longtemps, la Poste joue son rôle de service public pour le citoyen. A titre d’exemples, la distribution des pensions de retraite, des aides Tayssir pour la lutte contre la déperdition scolaire, ou encore la distribution des bourses universitaires (cartes MINHATY), etc… Tous ces services sont assurés par le Groupe Barid Al-Maghrib.

Avec notre réseau (rattaché aujourd’hui à Al Barid Bank), qui est le plus dense dans le Pays et dont près des deux tiers se situent dans le milieu rural, il est normal que le Gouvernement puisse compter sur ce canal pour assurer ce lien entre l’administration et nos concitoyens.

Ce vaste réseau de proximité fait de Barid Al-Maghrib un acteur de prédilection dans la mise en œuvre des stratégies de développement économique et social de notre pays. C’est le cas du programme « Maroc Numeric » pour le développement de l’économie numérique, ou celui de la mise en place du statut des Auto-entrepreneurs (AE) pour lequel notre entreprise a été désignée en tant que gestionnaire du Registre AE par la loi 114-13. 

Dans le même sens, et suite à une étude menée au Maroc l’an dernier par l’Union Postale Universelle (UPU), à l’initiative de notre Ministère de Tutelle, nous comptons mettre en œuvre, avec l’aide du Gouvernement, un projet de mise en place, à travers une partie de notre réseau, de relais de services publics dénommés « Maisons du Citoyens », essentiellement dans le milieu rural, comme cela a été fait dans de plusieurs pays (La France, Le Portugal, etc.).

 

Infomediaire : Comment la poste peut-elle devenir un levier de développement des programmes e-gov ? Et quel bilan faites-vous de programme Barid e-gov ?

Amin Benjelloun Touimi : Barid Al-Maghrib s’est positionné dans le cadre de la stratégie nationale de développement de l’économie numérique « Maroc Numeric » citée précédemment, et en particulier en tant qu’acteur central dans le développement du programme e-Gouvernement. C’est dans ce sens qu’il a investi et continue d’investir pour offrir des services liés à la dématérialisation des procédures administratives telles que la certification électronique pour l’authentification et la signature de document avec valeur probante (Barid e-Sign), l’hébergement des services en ligne, la plateforme d’interopérabilité entre les systèmes d’information de l’Etat « Gateway » ou encore de stockage électronique sécurisé des documents (coffre-fort électronique).

Ainsi, plus de 20 000 entreprises utilisent les certificats Barid eSign pour accéder aux services de plusieurs donneurs d’ordres publics, comme la Plateforme de la Douane, la Plateforme de la Direction Générale des Impôts, les plateformes du Ministère de la Justice & des Libertés…

Concernant les services de hosting, la plateforme numérique de Barid Al-Maghrib héberge et maintient plusieurs solutions de type e-Gov :

-      Le Guichet électronique de commande de documents administratifs « Watiqa » au profit du Ministère de l’Intérieur, qui permet à chaque citoyen de commander à distance leurs actes de naissance et de les recevoir par courrier recommandé ;

-      La plateforme des annonces légales qui permet aux particuliers et entreprises de publier leurs annonces directement sur la plateforme gérée par Poste Maroc au profit de l’Imprimerie officielle ;

-      Plusieurs autres services gérés par Poste Maroc, dont notamment la plateforme de la gestion des Rendez-vous auprès des hôpitaux publics.

 

Infomediaire : Toutes ces transformations nécessitent forcément une refonte de l’infrastructure technologique. Qu’est ce qui a été fait dans ce sens ?

Amin Benjelloun Touimi : Evidemment, nous avons initié un vaste programme de transformation des SI, orienté vers l’amélioration de l’expérience client. Le dernier programme lancé, est encadré par un nouveau schéma directeur SI dont la mise en œuvre a été planifiée sur 3 années à partir de 2016.

Ce schéma directeur SI qui va augmenter notre agilité, vise la refonte du Système d’Information Commercial dans un premier temps, et la modernisation des Back Offices ainsi que la dématérialisation complète des processus de gestion dans un deuxième temps.

 

Infomediaire : Poste Maroc est un acteur logistique incontournable. Quelle est votre stratégie pour asseoir votre leadership ? Qu’en est-il des plateformes logistiques ?

Amin Benjelloun Touimi : Afin d’asseoir sa position de leadership dans son métier de base de la Messagerie/Colis & Logistique, Barid Al-Maghrib devient un acteur complet de bout en bout de la prestation Supply Chain : entreposage, préparation de commandes en détail et livraison chez les clients finaux avec leurs différentes natures B2B et B2C. Ces offres logistiques permettent aussi à Barid Al-Maghrib de s’assurer des flux de messagerie et de transport.

 

Pour le développement de cette activité Logistique, Barid Al-Maghrib a opté pour une stratégie de développement prudente avec la mise en place de deux plateformes de 2500 M2 chacune, aux normes internationales, en mesure de piloter chaque étape de la chaîne d’approvisionnement du client.

§  Une première plateforme logistique pour la gestion de notre propre chaîne d’approvisionnement et celle des filiales ;

§  Une deuxième plateforme pour les clients externes.

 

Cette stratégie de développement  de la logistique, s’articule autour de 2 axes :

1.     La gestion des économats des grands groupes et administrations publiques à réseau, à l’instar de ce que nous faisons déjà pour notre filiale Al Barid Bank et qui lui a permis de faire des économies substantielles sur ses frais de stockage et de gestion ainsi que de maitriser ses stocks ;

2.     L’offre de packs de services complets aux clients e-commerçants avec Barid Al-Maghrib comme seul interlocuteur, à savoir :

-      La gestion du front office (solution e-Shop de la Poste Digitale)

-      L’E-Logistique avec des Offres d’Amana Logistics

-      La livraison des commandes E-commerce, avec Amana (Livraison client final à domicile, ou livraison via des points relais de proximité)

-      La gestion des retours via le réseau notre réseau.

 

 

L’activité consolidée colis/messagerie en quelques chiffres (2015)

 

  • Chiffre d’affaires consolidé plus de 400 MDH
  • Nombre de plateformes et centre de traitement : 25
  • Nombre d’agences commerciales dédiées : 43
  • Nombre de colis traités =  6,4 Millions de Colis/Expéditions.

 

Infomediaire : Quelles stratégies en matière de RH pour accompagner les nouvelles transformations ? 

Amin Benjelloun Touimi : Pour réussir cette profonde transformation, Barid Al-Maghrib s’est résolument engagé dans un large programme de développement de la gestion de son Capital Humain. Cet important chantier a pour objectif d’accompagner l’entreprise dans la mise en œuvre de sa stratégie de croissance dans un environnement concurrentiel et en permanente évolution, tout en conciliant son rôle de prestataire de services publics, avec  ses impératifs de compétitivité, d’innovation et d’ouverture sur son environnement national et international.

C’est ainsi que Barid a réalisé d’importants projets RH structurants visant à intégrer les bonnes pratiques dans son management des ressources humaines, et à accroître ses capacités à s’adapter aux défis de la Poste de demain. Il s’agit notamment de la mise en place des outils de gestion RH tels que, :

-      Un référentiel des emplois et compétences ;

-      Une cartographie des emplois ;

-      Un observatoire des métiers ;

-      Une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, avec la définition de parcours professionnels.

 

Infomediaire : Pouvez-vous nous dresser un bilan de l’activité bancaire d’Al Barid Bank depuis son lancement ?

Amin Benjelloun Touimi : Depuis son lancement en 2010, Al Barid Bank a su développer une offre complète, simple et diversifiée.

Al Barid Bank a fortement contribué à l’accélération de l’inclusion bancaire dans notre Pays. En effet, depuis son lancement, le taux de bancarisation du Royaume est passé de 34 % en 2010, à 64% à fin 2015.

Banque de détail résolument tournée vers les nouvelles technologies, Al Barid Bank a commercialisé, en avant-première dès 2014, une offre de mobile banking innovante, permettant d’accéder de manière simple et pratique à une panoplie de produits et services indépendamment  de  l’opérateur téléphonique.

Parallèlement à sa dynamique de diversification, Al Barid Bank continue d’être un acteur majeur dans le transfert d’argent à travers son réseau et celui de sa filiale dédiée aux activités du cash, Barid Cash qui compte aujourd’hui près de 300 agences.

Ce sont aussi plusieurs programmes d’inclusion et d’éducation financière qui sont mis en œuvre par la banque, dont l’émission TV hebdomadaire  « DirLabass », dédiée à la gestion budgétaire des ménages.

Ceci étant, Al Barid Bank est une banque profitable qui autofinance toutes ses activités, y compris celles afférentes au service public.

 Quelques Indicateurs d’activité  à fin 11/2016
 

 Classement Secteur

  • Nombre de comptes Chèques             : près de 2,5 millions                            1         
  • Nombre de comptes d’épargne            : près de 4,2 millions                           3
  • Stock de cartes monétiques                 : plus de 2,7 millions                           2
  • Nombre d’agences                               : 1.900

-      Avril 2015 : l’octroi du Label RSE à Al Barid Bank  par la CGEM.

 

Infomediaire : Vous venez d’assister à la 7ème édition du Forum Postal Africain dédié à l’Afrique francophone, comment Poste Maroc s’inscrit-elle dans une vision de partenariat Sud Sud ?

Amin Benjelloun Touimi : Barid Al-Maghrib a été dès le départ, partenaire du Forum Postal Africain au côté des organisateurs (i-Conférence). Nous en sommes à la 7ème édition, ce qui confirme l’engagement de Poste Maroc et ses confrères africains à insuffler au partenariat Sud-Sud un esprit nouveau, fondé sur des bases saines et solides.

En outre, grâce à sa participation active à ce forum, GBAM entend continuer à œuvrer, avec l’ensemble des parties prenantes, pour la mise en place d’un espace de coopération fructueux, en mettant à profit la proximité géographique, culturelle et historique, et  disposer ainsi d’un observatoire régional qui identifie et répertorie les services et solutions que peuvent acquérir ou offrir les opérateurs postaux africains entre eux.

Ainsi, ce forum, ouvert à l’ensemble des acteurs du secteur postal, constitue un espace de dynamisation du business entre les Postes Africaines, et de développement de partenariats public/privé d’une part ; et c’est aussi une plateforme de dialogue stratégique permettant de renforcer la coopération Sus-Sud, d’autre part.

Nous sommes totalement inscrits dans cette vision. Nous avons d’ailleurs pris l’initiative de créer en 2013, en marge de ce rendez-vous annuel, le Forum CEO de Coopération Sud-Sud, afin de développer les échanges d’expérience et de savoir-faire entre les Postes africaines. Ce forum CEO a pour objectif, entre autres, de contribuer à l’intégration régionale en favorisant le développement du business postal dans la zone ; et de promouvoir des initiatives de collaboration régionales. J’ai présidé pendant 2 ans ce forum qui connait un réel succès dans lequel, près de 20 pays, essentiellement de l’Afrique de l’Ouest, sont membres.

Ci-après quelques réalisations de ce Forum de coopération :

-      L’organisation de plusieurs ateliers de formation thématiques aux profits des stagiaires des postes africaines ;

-      La mise en œuvre et l’hébergement d’un hub philatélique africain pour la vente en ligne des produits philatéliques des postes africaines ;

-      La fourniture de l’assistance technique au profit de plusieurs postes africaines notamment dans les domaines des services financiers, du courrier hybride et de l’adressage postal.    

Plusieurs pays africains frères sont venus visiter nos infrastructures, qu’ils s’agissent de notre PNC (Plateforme Nationale de Tri du Courrier à Nouasser), nos solutions de traitement du Courrier Hybride, etc.

Par ailleurs, Poste Maroc héberge depuis 2012, le Centre Technique Régional de l’Union Postale Universelle pour l’Afrique de l’Ouest. Il a pour rôle la mise en place et le suivi de solutions technologiques appliquées aux services postaux. Nous nous sommes attachés ainsi à nous impliquer davantage pour garantir les conditions de réussite et de pérennité de la dynamique de coopération et de consolider nos efforts et moyens d'actions, de sorte que le Forum Postal Africain puisse s'affirmer en tant que support important de la coopération sud-sud aux bénéfices de l’ensemble des pays africains. Et par ailleurs disposer d’un observatoire régional qui permet de répertorier les services ou solutions que peuvent acquérir ou offrir les opérateurs postaux africains entre eux. Ceci permettra de développer des offres postales à moindre coût et adaptées aux évolutions de l’environnement socio-économique, aux besoins évolutifs et aux particularités de la clientèle des pays de l’Afrique.