Infomediaire Maroc – Le Maroc ne figure pas sur la liste noire de l’Union européenne (UE) des juridictions non-coopératives sur le plan fiscal, indique ce mercredi le ministère de l’Économie et des finances.

“Les ministres des Finances de l’Union Européenne se sont réunis le 5 décembre 2017, pour arrêter une liste noire des juridictions non-coopératives sur le plan fiscal. Le Maroc n’y figure pas”, souligne le ministère dans un communiqué. Les 28 États membres de l’UE ont passé au crible 92 juridictions (Etats et territoires situés en dehors de l’UE), et les ont évalués à travers 3 critères : la transparence fiscale, l’équité fiscale et la mise en œuvre des mesures de l’OCDE contre l’érosion de la base imposable et le transfert des bénéfices (BEPS), note le communiqué.

17 pays sont ainsi listés par l’UE comme non respectant ces critères, selon la même source qui rappelle que le “Maroc a été approché cet été par le Conseil de l’Europe et a réitéré, au terme des différents échanges, sa volonté et sa détermination à coopérer avec les experts européens pour faire valoir son attachement profond aux principes de la bonne gouvernance fiscale”.

Rédaction Infomediaire.