Suivez-nous
Recevez notre newsletter

Lutte contre la pauvreté : Le Maroc devient la référence régionale selon la Banque Mondiale

(www.infomediaire.ma) - L'extrême pauvreté au Maroc a pratiquement été éradiquée, passant de 2% à 0,28% sur la période 2001-2011, tandis que la pauvreté relative a diminué à 6,2% contre 15,3%, a affirmé le Directeur du département Maghreb du Groupe de la Banque mondiale (BM), Simon Gray.

"Pendant la même période, le bien-être des 40% de la population à revenu bas a augmenté à la fois en termes absolus (le bien-être des pauvres amélioré), qu’en termes relatifs (le bien-être des pauvres amélioré par rapport à celui des non-pauvres), ce qui renseigne sur une amélioration de la prospérité partagée", a souligné Gray dans un entretien accordé à la MAP, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, ce vendredi 17 octobre, sous le thème "N'oublions personne : Réfléchissons, décidons et agissons ensemble contre l’extrême pauvreté". 

Il a également fait savoir que le Maroc fait partie des 4 pays dans la région MENA (dont la Jordanie, la Tunisie et la Palestine) qui ont un taux de pauvreté inférieur à 5% évalué à 2 dollars par jour, tandis que de nombreux autres pays, dont l'Egypte, ont des taux de pauvreté dans la tranche des 15-30%, précisant qu’avec plus de 45% de pauvres, le Yémen a le taux le plus élevé dans la région.

Pour rappel, organisée le 17 octobre de chaque année depuis 1993, la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté a pour principal objectif de favoriser la prise de conscience au niveau international de la nécessité d'éradiquer la pauvreté et la misère dans le monde, en particulier dans les pays en développement.

La thématique célébrée cette année vise, selon les Nations Unies, à rendre compte de la tâche complexe d'assurer la participation des personnes vivant dans l'extrême pauvreté et souffrant d'exclusion sociale au programme de développement pour l’après-2015, qui fera suite aux OMD.

Les Objectifs du Millénaire Pour le Développement ont été conçus pour suivre et évaluer l’évolution des principaux indicateurs liés à la pauvreté, l’inégalité, et le bien-être des populations. Le Programme de Développement de l’après 2015 est basé sur les mêmes objectifs.