Infomédiaire Maroc – La ville de Rabat verra, à l’horizon 2018, la mise en circulation de bus hybrides dotés de technologies moins polluantes, a affirmé le président du Conseil de la commune de Rabat, Mohamed Sadiki.

Intervenant samedi lors d’un colloque sur “Ville intelligente : Quelles opportunités et quelles expériences face aux défis urbains”, initié dans le cadre du 11ème Festival du Printemps Agdal-Ryad, Sadiki a souligné que la ville de Rabat vit, depuis 2014, au rythme d’un méga-projet de modernisation.

Il a noté, à ce propos, les mutations enregistrées, notamment au niveau de l’éclairage public, dont l’intensité est désormais contrôlée pour réduire le coût et économiser l’énergie.
Rédaction Infomédiaire