Infomédiaire Maroc – Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), a procédé, ce mercredi, au démantèlement, d’une “dangereuse” cellule terroriste composée de 4 extrémistes partisans de “Daech” et s’activant dans la ville de Fès, annonce le ministère de l’Intérieur.

Les 1ères investigations ont révélé que les mis en cause, imprégnés de la pensée de Daech, projetaient, sous l’influence des publications propagandistes de cette organisation terroriste, de mener des attaques à Fès attentant à la sûreté des personnes et des biens, indique le ministère dans un communiqué parvenu à Infomédiaire Maroc.

Les perquisitions effectuées se sont soldées par la saisie d’armes blanches dont des haches et des couteaux de différents calibres, d’une combinaison militaire, de manuscrits incitant au jihad et faisant l’apologie de Daech, ainsi que d’équipements électroniques, précise-t-on de même source.

Rédaction Infomédiaire