La sélection nationale d’athlétisme occupe toujours la première position du classement général provisoire au terme de la deuxième journée du 23e Championnat arabe d’athlétisme sénior, qui se déroule jusqu’au 24 juin courant, au Grand Stade de Marrakech.

Le Maroc, qui a glané 16 autres médailles lors de cette deuxième journée, compte à son actif 25 médailles, dont 08 en or, 12 en argent et 05 en bronze.

Les 05 nouvelles médailles en or ont été décrochées par Abdellatif Sadiki (1500 m), Mohamed Moussaid (3000 m steeple), Salma Lahlali (400 m), Assia Raziki (800 m) et Ghizlaine Siba (Saut hauteur).

Les médailles d’argent remportées lors de cette deuxième journée, ont été décrochées par Mohamed Koussi (110 m haies), Hicham Aguengam (1500 m), Salaheddine benlayazid (3000 m steeple), Noura Ennadi (100 m), Sara Hachimi (400 m), Soukaina Hajji (800 m), Maria Khafiane (Saut hauteur) et Safaa Meskani (Heptathlon).

Les nouvelles médailles de bronze ont été remportées par Doha Rizki (100 m haies), Jihane Mrabet (lancer du disque) et Dounia Bamouss (Heptathlon).

Au niveau du classement général provisoire, l’Égypte occupe toujours la 2e position avec 13 médailles, dont 6 en or, 03 en argent et 04 en bronze, suivie en 3e position par le Qatar avec 04 médailles (03 en or et 01 en argent).

Dans une déclaration à la MAP, l’athlète marocaine Ghizlaine Siba, a relevé que cette médaille remportée dans le saut hauteur est la quatrième du genre dans les championnats arabes, soulignant que l’objectif de la participation de la sélection nationale consiste à remporter ce championnat aussi bien dans la catégorie des hommes que des dames.

De son côté, l’athlète Salma Lahlali, vainqueur de la finale du 400 m, a souligné que la course s’est déroulée dans de bonnes conditions et a été marquée par une rude concurrence notamment de la part de sa compatriote Sarah Hachimi, se félicitant du bon chrono qu’elle a enregistré lors de ce championnat grâce à une bonne préparation.

Dans une déclaration similaire, le directeur technique national de la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA), Abdellah Boukraa, a souligné que les résultats provisoires enregistrés par le Maroc lors de ce championnat viennent confirmer la domination du Royaume sur la discipline de l’athlétisme au niveau arabe, indiquant que les préparations à cette manifestation sportive arabe se sont déroulées dans de bonnes conditions à l’Institut national d’athlétisme à Rabat et à l’Académie internationale Mohammed VI à Ifrane, ce qui se reflète à travers les bons résultats enregistrés jusqu’à présent.

La participation à ce championnat et aux jeux francophones à Kinshasa représente une bonne préparation au prochain Championnat du monde à Budapest en 2023 et aux Jeux olympiques de Paris en 2024, a-t-il ajouté.

Organisé par la FRMA en coordination avec l’Union arabe d’athlétisme, le 23e Championnat arabe d’athlétisme sénior connait la participation de près de 250 athlètes arabes issus de 16 pays.

Cette édition a reçu de World Athletics le label permettant d’être qualificatif au Championnat du monde d’athlétisme 2023, qui aura lieu à Budapest (Hongrie) en août prochain, ainsi qu’aux Jeux olympiques de Paris.

Quelque 23 épreuves sont programmées lors de cette édition qui se déroule au Grand Stade de Marrakech, à l’exception du semi-marathon et de la marche sur route, qui seront programmés dans les artères de la cité ocre.

À rappeler que le Maroc reste le pays qui a remporté le plus de médailles au niveau de ces championnats arabes d’athlétisme avec 108 médailles, depuis la première édition organisée à Damas en 1977.