Infomédiaire Afrique – Le Groupe d’action financière (GAFI) a alerté, en 2017, le gouvernement tunisien sur une “aberration” relevée par l’Organisation de coopération de développement économique (OCDE) concernant les 28 000 entreprises étrangères installées en Tunisie. En effet, 22 000 de ces entreprises ne font travailler aucun employé.

Ces statistiques ont été reprises par dans un article publié dans la presse locale par un l’expert Mohamed Hammadi Jarraya qui est président de l’Observatoire Tunisia Progress.

De quoi susciter de fortes doutes quant leurs vrais desseins. Des sociétés “fictives”, en fait.

 

IA