Les autorités tunisiennes ont annoncé, ce vendredi, l’intention de rouvrir prochainement les frontières, fermées depuis la mi-mars, pour accueillir les touristes étrangers.

 

La Tunisie va rouvrir prochainement ses frontières pour accueillir les touristes européens, algériens et autres, a précisé Nabil Bziouech, directeur général de l’Office national du tourisme Tunisien (ONTT), lors d’un webinaire sur le thème “Le tourisme allemand en Tunisie : De la crise à la reprise”.

 

Il a fait savoir que des négociations sont en cours avec les parties concernées en Allemagne pour l’ouverture aussi de leurs frontières, rappelant que la pandémie du coronavirus a impacté l’activité touristique aussi bien en Tunisie que dans les différentes destinations mondiales, dans une crise sans précédent.

 

Il a estimé, par ailleurs, que le lancement du protocole sanitaire du tourisme serait un message rassurant pour tous les tours opérateurs et les touristes, d’autant plus qu’il met en place toutes les conditions d’hygiène pour assurer un séjour sécurisé en Tunisie.

 

Dans ce sens, Sarah Schwepcke, représentante de l’Agence allemande de la coopération Internationale (GIZ), a appelé à “avancer au niveau des différentes stratégies conçues durant les années dernières et oeuvrer à les mettre en exécution”.

 

Dans ce cadre, elle a rappelé que la GIZ Tunisie vient de lancer le projet “Promotion du tourisme durable”, lequel s’attelle à créer de nouveaux produits touristiques, en se basant sur le tourisme culturel, culinaire et le tourisme actif et en plein air.

 

Selon elle, la finalité est de diversifier l’offre et promouvoir l’image de la Tunisie et par conséquence augmenter les postes d’emploi et consolider la place du secteur touristique dans l’économie tunisienne.

 

Pour booster ce secteur frappé de plein fouet par la crise de coronavirus, les autorités tunisiennes avaient engagé des discussions pays par pays pour obtenir la réouverture cet été des lignes aériennes.

 

Dans ce sens, le chef du gouvernement tunisien Elyès Fakhfakh avait annoncé que la Tunisie espère une reprise de l’activité touristique au début du mois de juillet en prenant en considération l’avancement de la situation épidémiologique.

 

Mais, selon le ministre du Tourisme Mohamed Ali Toumi, la reprise sera assurée dans une première étape par les touristes locaux, puis les touristes des pays voisins.

 

Tout en optant pour un déconfinement progressif qui devra aboutir d’ici la mi-juin à une reprise normale des activités économiques, les autorités tunisiennes ont accordé des montants de 1.500 millions de dinars (470 millions d’euros) dans le cadre du mécanisme de garantie de prêt, mis en œuvre pour alléger les répercussions de Covid-19.

 

Elles ont de même annoncé la finalisation d’un nouveau Protocole sanitaire qui sera appliqué à partir du 4 juin, date de la réouverture des établissements hôteliers

 

Elaboré par les équipes de l’ONTT avec des hygiénistes et des experts du ministère tunisien de la Santé et comprenant 250 mesures, il est destiné à tous les établissements agissant dans le secteur touristique, hôtels, agences de voyage, restaurants touristiques, centres d’animation.

 

L’objectif de sa mise en place est de mettre en confiance la clientèle touristique et les voyageurs en Tunisie et de l’étranger, s’agissant de règles strictes et infaillibles détaillées et touchant toute la chaîne touristique.

 

Pour sa réalisation, l’administration du Tourisme a effectué un benchmarking par rapport aux recommandations des experts et à ce qui se fait ailleurs, en se basant également sur les recommandations de l’OMT en la matière.

 

Il s’agit également d’un protocole évolutif en fonction de la situation sanitaire, à savoir qu’il pourra être assoupli si la situation continue de s’améliorer ou, au contraire, durci.

 

Par ailleurs et s’agissant essentiellement de règles de bonne conduite, les investissements nécessaires à la mise en place du Protocole ne seront pas financièrement lourds, a assuré le directeur général de l’ONTT.

 

Ce protocole comporte les mesures à adopter par les clients et le personnel hôtelier. Il s’agit notamment du port obligatoire des masques de protection lors des excursions, de la mise à disposition de gel hydroalcoolique, du respect des 50% de capacité au niveau de l’hébergement et de la restauration ainsi que de la distanciation et l’interdiction de tout spectacle produit en lieu fermé.

 

Les bagages seront également désinfectés à l’entrée et la température des clients mesurée. Les chambres ne seront occupées qu’après avoir été préalablement désinfectées. Le personnel sera également soumis à un protocole strict et régulièrement contrôlé. Pour ce qui est de la plage et de la piscine, il s’agira de respecter la distanciation et de limiter le nombre de baigneurs dans les piscines selon leur capacité.

 

Le tourisme représente environ 14% du PIB de l’économie tunisienne qui a subi des pertes estimées à près de 1,8 milliards d’euros.