Infomédiaire Maroc –  Un rapport annuel évaluant une cinquantaine de pays dans l’action climatique salue l’engagement de la Suède et du Maroc.

Ce Climate change performance index publié lundi en marge de la 24ème Conférence de l’ONU sur le climat (COP24) en Pologne montre que “seulement quelques pays ont commencé à mettre en oeuvre des stratégies pour limiter le réchauffement bien en deçà de 2 °C ou 1,5 °C”, comme prévu par l’accord de Paris, estiment dans un communiqué les ONG Germanwatch et Climate Action Network, ainsi que le New Climate Institute.

Si les trois premières places sur le podium sont vides, « parce qu’aucun des 56 pays ou l’Union européenne (UE) ne sont sur un chemin clair » dans le but de limiter le réchauffement à 2 °C, la Suède arrive en tête à la 4ème place, comme l’an dernier. Elle est suivie par le Maroc, qui gagne une place grâce en particulier au développement des énergies renouvelables.

A noter que l’Arabie saoudite reste bonne dernière de ce classement, mal notée dans toutes les sections de l’évaluation (émissions de gaz à effet de serre, utilisation énergétique, énergies renouvelables et politique climatique).

 

Rédaction Infomédiaire