Infomédiaire Afrique – Quelques jours après avoir constaté que son économie avait enregistré son 2ème trimestre de croissance négative, l’Afrique du Sud doit aussi faire face à une nouvelle dégradation de sa note souveraine.
L’agence de notation américaine Moody’s a ainsi fait passer son appréciation de Baa2 à Baa3, juste 2 mois après la décision de Standard & Poor’s (S&P), d’une part, et Fitch Ratings d’autre part.
Et avec la note Baa3, les actifs financiers émis par l’Etat sud-africain restent de “qualité moyenne”, certes, mais c’est la toute dernière étape avant de sortir des investissements sûr pour passer aux actifs “spéculatifs”.
C’est dire que cela confirme parfaitement les craintes des investisseurs sur l’état de santé financière de l’économie sud-africaine.

 

Rédaction Infomédiaire