Le vaccin développé par AstraZeneca en partenariat avec l’Université d’Oxford est efficace contre le nouveau variant de coronavirus ultra-contagieux, découvert pour la première fois au sud de l’Angleterre, a indiqué, ce vendredi, une étude de l’université britannique.
Dans un communiqué, les auteurs derrière la recherche sur ce vaccin, ont souligné que les analyses des essais cliniques menés entre le 1er octobre et le 14 janvier au Royaume-Uni ont montré une protection contre les infections symptomatiques, “malgré une quantité moins élevée d’anticorps”.
“Le vaccin ne protège pas seulement contre le virus original de la pandémie, mais protège aussi contre le nouveau variant B117 qui a provoqué la résurgence de la maladie à partir de la fin 2020 au Royaume-Uni”, a expliqué le chef de l’équipe de recherche, Andrew Pollard.
De son côté, Sarah Gilbert, professeur de vaccinologie et membre de l’équipe de recherche, a souligné que les coronavirus sont moins sujets aux mutations que les virus habituels, comme la grippe, notant qu”‘au fur et à mesure que la pandémie se poursuit, de nouvelles variantes commenceront à devenir dominantes parmi les virus qui circulent et donc une nouvelle version du vaccin, avec une protéine de pointe mise à jour, serait nécessaire pour maintenir l’efficacité du vaccin au plus haut niveau possible”.
Les chercheurs d’Oxdord n’ont toutefois révélé aucune donnée spécifique concernant les autres variants du virus apparus au Brésil et en Afrique du sud, mais le communiqué précise que les scientifiques “cherchent déjà des moyens de modifier rapidement et simplement les vaccins existants pour se protéger contre de nouvelles variantes”.
D’autres fabricants de vaccins préparent également de nouveaux vaccins qui ciblent plus précisément les nouvelles variantes. Par ailleurs, des études préliminaires des labatoires américains Pfizer et Moderna ont révélé que leurs vaccins contre Covid-19 continuaient à offrir une protection contre les nouvelles variantes de virus qui ont contribué à une nouvelle flambée d’infections au Royaume-Uni, en Europe, en Afrique du Sud et ailleurs.