􏰞􏰝􏰜􏰛􏰚􏰜􏰙􏰘􏰗􏰖􏰕􏰜􏰙􏰔􏰓􏰝􏰝􏰘􏰚􏰜􏰒􏰑􏰐􏰏􏰎􏰜􏰍􏰌􏰛􏰋􏰘􏰕􏰘􏰜􏰊􏰘􏰝􏰘􏰉􏰓􏰈􏰚􏰜􏰇􏰓􏰉􏰌􏰛􏰜􏰆􏰉􏰘􏰅􏰚􏰝􏰕􏰚􏰜􏰅􏰚􏰅􏰜􏰝􏰌􏰖􏰄􏰚􏰈􏰈􏰚􏰅􏰜􏰓􏰃􏰗􏰋􏰕􏰋􏰌􏰝􏰅􏰎􏰜􏰅􏰌􏰖􏰕􏰚􏰝􏰖􏰚􏰅􏰜􏰆􏰓􏰉􏰜􏰙􏰚􏰜􏰗􏰌􏰝􏰝􏰚􏰅􏰜􏰞􏰝􏰜􏰛􏰚􏰜􏰙􏰘􏰗􏰖􏰕􏰜􏰙􏰔􏰓􏰝􏰝􏰘􏰚􏰜􏰒􏰑􏰐􏰏􏰎􏰜􏰍􏰌􏰛􏰋􏰘􏰕􏰘􏰜􏰊􏰘􏰝􏰘􏰉􏰓􏰈􏰚􏰜􏰇􏰓􏰉􏰌􏰛􏰜􏰆􏰉􏰘􏰅􏰚􏰝􏰕􏰚􏰜􏰅􏰚􏰅􏰜􏰝􏰌􏰖􏰄􏰚􏰈􏰈􏰚􏰅􏰜􏰓􏰃􏰗􏰋􏰕􏰋􏰌􏰝􏰅􏰎􏰜􏰅􏰌􏰖􏰕􏰚􏰝􏰖􏰚􏰅􏰜􏰆􏰓􏰉􏰜􏰙􏰚􏰜􏰗􏰌􏰝􏰝􏰚􏰅􏰜Infomédiaire Maroc 􏰆􏰚􏰉􏰂􏰌􏰉􏰃􏰓􏰝􏰛􏰚􏰅􏰜 􏰛􏰌􏰃􏰃􏰚􏰉􏰛􏰋􏰓􏰈􏰚􏰅􏰜- La Bourse de Casablanca a fini sur une note négative, plombée entre autres, par l’immobilier, l’agroalimentaire et les distributeurs. A la cloche finale, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a baissé de 0,6% à 11.120,89 points, et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, a diminué de 0,62% à 9.025,7 points.

 

Parallèlement, le FTSE CSE Morocco 15 a chuté de 1,11% à 9.978,96 points, tandis que le FTSE Morocco All-Liquid a perdu 0,54% à 9.534,68 points.

 

L’indice de référence Environnement, Social et Gouvernance (ESG) “Casablanca ESG 10” a, quant à lui, gagné 0,22% à 894,52 points.

 

La cote a été pénalisée par la mauvaise tenue du compartiment immobilier, dont l’indice sectoriel a abandonné 8,67%, sous l’effet du recul de Douja Prom Addoha (-9,94%, lanterne rouge du Masi), d’Alliances (-8,92%) et de Res Dar Saada (-6,06%).

 

Ce mouvement baissier provient également du secteur des distributeurs qui a lâché plus de 5%, malgré la bonne performance de Fenie Brossette (+9,67%), en raison des repli d’Auto Hall (-5,9%), Label Vie (-5,41%) et Stokvis Nord Afrique (-1,36%).

 

De même, l’agroalimentaire a abandonné 1,27% suite aux pertes respectives de 1,62%, 1,33% et 0,62% des titres de Cosumar, Lesieur Cristal, et Mutandis.

 

Contre-tendance, le compartiment des mines (+5,07%) a profité de l’envolée de Managem qui s’est adjugé 7,92%, deuxième plus forte hausse de Masi, ainsi que de la hausse affichée par Minière Touissit (+3,05%).

 

Côté banques, l’indice sectoriel a réussi à terminer la semaine sur une légère hausse de 0,08%, la progression des valeurs de CIH (+1,2%), BMCE Bank (+1,09%) et BCP (+0,72%) ayant compensée le recul de BMCI (-2,21%) et d’Attijariwafa Bank (-0,45%).

 

S’agissant du volume global des échanges de titres, il s’est limité à 73,8 millions de dirhams (MDH), réalisé essentiellement sur le marché central.

 

La capitalisation boursière a, pour sa part, dépassé les 572,6 MMDH, dominée par les banques (34,5%) et les télécommunications (18,7%).

 

Les plus fortes hausses ont été réalisées par Fenie Brossette (+9,67% à 89 DH), Managem (+7,92% à 1.050 DH), Salafin (+5% à 945 DH), Minière Touissit (+3,05% à 1.350 DH) et Atlanta (+1,82% à 61,09 DH).

 

Les plus fortes baisses ont été accusées par Douja Prom Addoha (-9,94% à 14,14 DH), Ib Maroc.com (-9,93% à 63,05 DH), Alliances (-8,92% à 76,51 DH), Total Maroc (-8,38% à 940 DH) et Res Dar Saada (-6,06% à 93 DH).

Rédaction Infomédiaire􏰚􏰕􏰜 􏰂􏰋􏰝􏰓􏰝􏰛􏰋􏰁􏰉􏰚􏰅􏰜 􏰉􏰘􏰓􏰈􏰋􏰅􏰘􏰚􏰅􏰜 􏰚􏰝􏰜 􏰒􏰑􏰐􏰀􏰜 􏰓􏰋􏰝􏰅􏰋􏰜 􏰟􏰖􏰔􏰖􏰝􏰜 􏰝􏰌􏰖􏰄􏰚􏰓􏰖􏰜 􏰆􏰈􏰓􏰝􏰜 􏰅􏰕􏰉􏰓􏰕􏰘􏰡􏰋􏰟􏰖􏰚􏰜 􏰄􏰌􏰈􏰌􏰝􏰕􏰓􏰋􏰉􏰚􏰃􏰚􏰝􏰕􏰜 􏰕􏰌􏰖􏰉􏰝􏰘􏰜􏰄􏰚􏰉􏰅􏰜􏰈􏰔􏰓􏰄􏰚􏰝􏰋􏰉􏰎􏰜􏰓􏰖􏰜􏰅􏰚􏰉􏰄􏰋􏰛􏰚􏰜􏰙􏰚􏰜􏰅􏰚􏰅􏰜􏰛􏰈􏰋􏰚􏰝􏰕􏰅􏰜􏰚􏰕􏰜􏰙􏰚􏰜􏰈􏰔􏰘􏰛􏰌􏰝􏰌􏰃􏰋􏰚􏰜􏰃􏰓􏰉􏰌􏰛􏰓􏰋􏰝􏰚􏰭

 

􏰞􏰝􏰜􏰛􏰚􏰜􏰙􏰘􏰗􏰖􏰕􏰜􏰙􏰔􏰓􏰝􏰝􏰘􏰚􏰜􏰒􏰑􏰐􏰏􏰎􏰜􏰍􏰌􏰛􏰋􏰘􏰕􏰘􏰜􏰊􏰘􏰝􏰘􏰉􏰓􏰈􏰚􏰜􏰇􏰓􏰉􏰌􏰛􏰜􏰆􏰉􏰘􏰅􏰚􏰝􏰕􏰚􏰜􏰅􏰚􏰅􏰜􏰝􏰌􏰖􏰄􏰚􏰈􏰈􏰚􏰅􏰜􏰓􏰃􏰗􏰋􏰕􏰋􏰌􏰝􏰅􏰎􏰜􏰅􏰌􏰖􏰕􏰚􏰝􏰖􏰚􏰅􏰜􏰆􏰓􏰉􏰜􏰙􏰚􏰜􏰗􏰌􏰝􏰝􏰚􏰅􏰜 􏰆􏰚􏰉􏰂􏰌􏰉􏰃􏰓􏰝􏰛􏰚􏰅􏰜 􏰛􏰌􏰃􏰃􏰚􏰉􏰛􏰋􏰓􏰈􏰚􏰅􏰜 􏰚􏰕􏰜 􏰂􏰋􏰝􏰓􏰝􏰛􏰋􏰁􏰉􏰚􏰅􏰜 􏰉􏰘􏰓􏰈􏰋􏰅􏰘􏰚􏰅􏰜 􏰚􏰝􏰜 􏰒􏰑􏰐􏰀􏰜 􏰓􏰋􏰝􏰅􏰋􏰜 􏰟􏰖􏰔􏰖􏰝􏰜 􏰝􏰌􏰖􏰄􏰚􏰓􏰖􏰜 􏰆􏰈􏰓􏰝􏰜 􏰅􏰕􏰉􏰓􏰕􏰘􏰡􏰋􏰟􏰖􏰚􏰜 􏰄􏰌􏰈􏰌􏰝􏰕􏰓􏰋􏰉􏰚􏰃􏰚􏰝􏰕􏰜 􏰕􏰌􏰖􏰉􏰝􏰘􏰜􏰄􏰚􏰉􏰅􏰜􏰈􏰔􏰓􏰄􏰚􏰝􏰋􏰉􏰎􏰜􏰓􏰖􏰜􏰅􏰚􏰉􏰄􏰋􏰛􏰚􏰜􏰙􏰚􏰜􏰅􏰚􏰅􏰜􏰛􏰈􏰋􏰚􏰝􏰕􏰅􏰜􏰚􏰕􏰜􏰙􏰚􏰜􏰈􏰔􏰘􏰛􏰌􏰝􏰌􏰃􏰋􏰚􏰜􏰃􏰓􏰉􏰌􏰛􏰓􏰋􏰝􏰚􏰭