“Les résultats obtenus jusqu’à présent par le Royaume pour lutter contre la pandémie du Covid-19 ont été salués par la communauté internationale, du fait que le Maroc enregistre le taux de létalité le plus faible au monde”, s’est félicité le minsitre de la Santé, Khalid Ait Taleb, attribuant ces acquis aux efforts déployés par toutes les parties prenantes, en particulier le citoyen marocain.

 

“Il serait dommage de perdre tous ces résultats et sacrifices consentis jusqu’à aujourd’hui”, lance-t-il, mettant en exergue “l’hétérogénéité” de la situation épidémiologique du Royaume.

 

En effet, suite au relâchement des citoyens dans le respect et l’adoption des mesures barrières établies, la situation dans certaines provinces du Royaume “sort un peu de la maitrise” par rapport à d’autres, a-t-il indiqué, notant que les personnes asymptomatiques peuvent propager le virus sans s’en rendre compte, d’où l’importance primordiale du port du masque de protection. Le responsable gouvernemental a réitéré son appel à l’ensemble des citoyens pour se conformer strictement aux mesures préventives, en portant le masque de protection, en respectant la distanciation physique, lavant régulièrement les mains et évitant les rassemblement, incitant les personnes âgées ou souffrant de maladies chroniques de redoubler de prudence.

 

Il a en outre invité les personnes présentant des symptômes évoquant une infection au coronavirus, notamment la température élevée, la toux, la perte d’odorat et les difficultés respiratoires, à se présenter à la structure sanitaire la plus proche ou à contacter rapidement les services “Allo Yakada 080 100 47 47, “Allô SAMU 141″ou Allo 300.

 

Lundi, le ministère a lancé un appel aux citoyens les invitant à respecter les mesures de prévention décidées pour lutter contre le coronavirus, face à l’augmentation du nombre de décès et de cas critiques, enregistrée ces derniers jours.

 

Le ministère indique que le nombre croissant des décès et des cas critiques d’infection à la Covid-19, enregistrés durant la deuxième phase de la levée progressive des mesures de confinement, est dû au non-respect des mesures préventives instaurées par les autorités, notamment le port obligatoire de masque, le respect de la distanciation physique, le lavage régulier des mains et l’utilisation de l’application “wiqaytna”.