Infomediaire Maroc – Les travaux d’extension et de rénovation des équipements biomédicaux du Centre national de référence de la grippe et des virus respiratoires (CNR) de Rabat ont été parachevés, pour un coût de 1,7 million de dirhams (MDH), financé dans le cadre d’un projet de coopération bilatérale entre le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) d’Atlanta et l’Institut national d’hygiène.

Dans ce cadre, le secrétaire général du ministère de la santé, Hicham Nejmi, s’est rendu au CNR pour s’informer des travaux d’extension, de rénovation de ses équipements biomédicaux et des capacités du centre à gérer un flux important de cas de syndromes grippaux ou d’infections respiratoires aiguës et sévères, notamment pendant la saison grippale ou éventuellement en cas de pandémie, indique lundi un communiqué du ministère de la santé.

Depuis sa création en 1993, le CNR a développé une grande expertise en matière de diagnostic des virus respiratoires. La gamme de test d’investigation virologique disponible n’a rien à envier aux prestations offertes dans les meilleurs centres du monde, allant de la culture cellulaire et l’isolement virale jusqu’aux techniques de sérologie, de biologie moléculaire, de séquençage et d’évaluation de la résistance aux antiviraux.

Reconnu depuis 2000, comme centre de référence de l’OMS, le CNR fait partie du réseau mondial des CNR nationaux. Il participe à l’implémentation du système OMS EM-flu et Flu-Net pour la collecte et la diffusion des données relatives à la circulation des virus grippaux.

A l’instar des 141 centres reconnus par l’OMS, le CNR du Maroc, en partenariat avec le centre collaborateur OMS de l’Institut londonien Francis Crick, contribue à la collecte et la caractérisation antigénique des virus grippaux pour alimenter la base de données mondiale de l’OMS utile à l’élaboration des antigènes consensus servant à la production des vaccins contre la grippe.

Affilé à plusieurs programmes internationaux d’évaluation externe de la qualité, le CNR participe aux sessions annuelles de l’OMS, du CDC et celles de l’”Institute di Robert Koch” (Allemagne).

Grace au système de management de la qualité mis en place, le CNR grippe a été certifié en 2016 selon la norme ISO 9001 version 2008 par l’organisme espagnol AENOR. L’accréditation des activités selon la norme ISO 15089 est en phase d’implantation.

Rédaction Infomediaire.