Infomédiaire Maroc – 93 personnes interpellées, suite aux incidents d’Al Hoceima, sont poursuivies en état d’arrestation préventive, dont 42 d’entre elles à la Cour d’appel de Casablanca, 30 au tribunal de 1ère instance d’Al Hoceima, 20 à la Cour d’appel d’Al Hoceima et un à Nador, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Ce dernier a poursuivi qu’il s’agit également de 41 personnes condamnées en 1ère instance : 37 au niveau d’Al Hoceima et 4 à Nador, dont 6 d’entre elles ont été condamnées à des peines avec sursis, tandis qu’un handicapé mental a été dispensé et 16 sont poursuivies en état de liberté.

L’affaire a été classée sans suite en faveur de 14 personnes, alors que 5 individus sont toujours placés en garde-à-vue, a-t-il, en outre, poursuivi.

Par ailleurs, El Khalfi a indiqué que “en tant que gouvernement, nous nous sommes interdits de commenter la teneur des poursuites, dans la mesure où il s’agit d’une affaire entre les mains de la justice, en qualité de pouvoir indépendant habilité essentiellement à trancher dans les affaires y afférentes”.

Rédaction Infomédiaire