Infomédiaire Maroc – “Sous l’impulsion du Roi Mohammed VI, le Maroc a adopté, depuis les attentats de Casablanca, une politique sécuritaire anticipative. Grâce à une loi votée en 2003, il y a, certes, eu le renforcement de l’arsenal juridique et sécuritaire, permettant d’agir avant qu’un terroriste ne passe à l’acte, mais également la réforme intégrale du champ religieux pour ne pas laisser l’islam à l’emprise des mouvances extrémistes. Cet aspect est essentiel. Il a fallu aussi lutter contre la précarité et la pauvreté, le meilleur terreau de l’État islamique. Depuis 2015, 815 terroristes ont été interpellés et remis à la justice”.

Abdelhak Khiame, Directeur du Bureau Central d’Investigations Judiciaires

Rédaction Infomédiaire