Infomédiaire Maroc – “Il est nécessaire de protéger les victimes de la traite des êtres humains dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi N° 27-14 relative à la lutte contre la traite des êtres humains, compte tenu de la gravité de ce crime et de ses conséquences néfastes sur les victimes en particulier les femmes et les enfants qui, de par leur situation de faiblesse et de vulnérabilité, souffrent le plus de ce phénomène”.

Mohamed Abdennabaoui, Procureur Général du Roi et Chef du Parquet

Rédaction Infomédiaire