– Le Nigeria va rapatrier 600 de ses ressortissants en Afrique du Sud suite aux violences xénophobes qui ont fait plusieurs morts dans ce pays d’Afrique australe.

– Les prochaines éditions des Salons “Maroc in Mode & Maroc Sourcing”, organisés à l’initiative de l’Association Marocaine des Industries du Textile et de l’Habillement (AMITH), auront lieu les 17 et 18 octobre prochain à Marrakech.

– Le gouvernement nigérian a indiqué qu’il demandera l’indemnisation de ses ressortissants victimes des attaques xénophobes, qui ont eu lieu la semaine dernière en Afrique du Sud.

– Les exportations d’or de la Tanzanie ont enregistré une augmentation spectaculaire de 23,3 % au cours de l’exercice 2018/2019, terminé en juillet dernier, a annoncé la Banque centrale tanzanienne.

– Plus de la moitié des forêts classés ivoiriennes, se situant pour l’essentiel dans le sud du pays, ont atteint un taux de dégradation d’au moins 75%, selon la directrice générale des Eaux et Forêts de Côte d’Ivoire, Zouzou Mailly Elvire.

– Après deux jours de calme relatif, les violences xénophobes ont repris, ce dimanche, à Johannesburg, faisant un mort, selon la police de ce hub économique et financier de l’Afrique du Sud.

– Le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’’Union africaine a décidé, à l’unanimité, la levée de la suspension du Soudan de toutes les activités de l’Union, à l’issue d’une réunion sur la situation dans ce pays, présidée par le Maroc.

– Le Comité technique spécialisé (CTS) de l’Union africaine tiendra une réunion, ce mardi à Rabat, sur “la fonction publique, les collectivités territoriales, le développement urbain et la décentralisation”.

– Plus de 6,3 millions touristes ont visité la Tunisie au cours des huit premiers mois de 2019, a annoncé le ministre tunisien du Tourisme et de l’artisanat, René Trabelsi.

– La police kényane a arrêté, jeudi dernier à Kileleshwa, un individu en possession de faux billets en devise (dollars, euro et livres sterling) d’une valeur totale de 200 millions de shillings (environ 2 millions de dollars).

– Un montant de 60 milliards de rands, environ 4 milliards de dollars, sera investi durant les cinq prochaines années dans le secteur de l’industrie automobile en Afrique du Sud, a annoncé Andrew Kirby, président de l’association nationale sud-africaine de l’industrie automobile.

– La Mauritanie et l’Union Européenne sont convenues de proroger pour une année de plus au maximum le protocole d’accord de pêche durable (APPD) qui liait les deux parties jusqu’en novembre 2019.

– L’ancien président zimbabwéen, Robert Mugabe, est décédé à l’âge de 95 ans, a annoncé vendredi dernier le chef de l’Etat Emmerson Mnangagwa.

– Le gouvernement nigérian a inauguré, dans l’Etat de Kano (nord), la plus grande centrale hybride solaire off-grid du pays, d’une capacité de 7,1 MW.

– Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine a célébré, jeudi dernier au siège de l’organisation panafricaine à Addis-Abeba, le Mois de l’amnistie en Afrique lors d’une séance publique présidée par le Maroc.

– Le Japon et la Banque africaine de développement (BAD) ont convenu, en marge de la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7), de mobiliser conjointement 3,5 milliards de dollars dans le cadre de l’initiative EPSA (Enhanced Private Sector Assistance for Africa), un plan d’appui au secteur privé africain.

– La ville de Johannesburg, capitale économique de l’Afrique du Sud, a été secouée par de violentes manifestations durant lesquels les manifestants en colère ont bloqué les accès à l’ancien centre financier de Johannesburg, le CBD, où ils ont attaqué des commerces d’immigrés subsahariens.

– L’élection présidentielle, prévue le 24 novembre prochain en Guinée Bissau, va coûter 5,9 millions d’euros, soit plus de 3,8 milliards FCFA, a annoncé la ministre bissau-guinéenne de l’Administration territoriale et de la Gestion des élections, Odete Semedo.

– Dans l’objectif de garantir une éducation de qualité pour tous les enfants et pallier au problème de surpeuplement des classes de cours aux lycées, le gouvernement ghanéen a mis en place un système d’éducation à double voies “Double track system”.

– L’Afrique du Sud a pu éviter une récession périlleuse au deuxième trimestre de 2019, réalisant une croissance de l’ordre de 3,1% de son Produit Intérieur Brut (PIB).

– Les travaux du Forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF), qui se veut une occasion de mettre l’accent sur le rôle de la transformation numérique dans la création des systèmes alimentaires durables en Afrique, se sont ouverts, mardi à Accra, avec la participation du Maroc représenté par une forte délégation du Groupe OCP.

– La Banque mondiale a préconisé, dans un nouveau rapport sur les contraintes structurelles compromettant l’efficacité de l’investissement et la croissance soutenue au Sénégal, un cadre de politique de la concurrence détaillé incluant un ensemble de politiques et de lois.

– Le chômage et le sous-emploi demeurent en tête des risques pour les affaires dans la région d’Afrique subsaharienne, selon une analyse publiée par le Forum Economique Mondial.

– Le taux de pénétration d’Internet au Burundi est inférieur à 10%, a déploré le directeur général de l’Agence de régulation et de contrôle des télécommunications (ARCT), Hermalas Nahimana.

– Environ 40% de la valeur brute agroalimentaire du continent africain est créée par les petites et moyennes entreprises (PME), selon une étude de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA).

– La production de pétrole au Ghana devrait plus que doubler d’ici 2023 pour atteindre environ 420 000 barils par jour, contre 200 000 b/j actuellement, a fait savoir le ministre ghanéen des Finances, Ken Ofori-Atta.

– Des chefs d’Etat africains ont annulé leurs déplacements en Afrique du Sud où ils devaient prendre part au Forum Economique Mondial sur l’Afrique qui s’est tenu au Cap, et ce en raison des violences xénophobes qui secouent actuellement le pays arc-en-ciel.

– L’utilisation de services de numérisation dans les activités agricoles permet à l’Afrique de générer 127 millions de dollars, selon un rapport sur la numérisation de l’agriculture en Afrique 2018-2019.

– Le Président ivoirien Alassane Ouattara a signé deux décrets portant remaniement du gouvernement, désormais constitué de 49 membres, a annoncé la présidence ivoirienne.