Infomédiaire Maroc – Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international a conclu la 1ère revue de la performance économique du Maroc dans le cadre de la Ligne de précaution et de liquidité (LPL), et a réaffirmé la qualification continue du Royaume à avoir accès à cet arrangement”, a indiqué, dans un communiqué, le directeur général adjoint du FMI, Mitsuhiro Furusawa.

Les autorités marocaines ont déclaré leur intention de continuer à traiter cette LPL, approuvée en juillet 2016 pour un montant de 3,42 milliards de dollars (MM$), comme précaution en vue de se prémunir contre les chocs extérieurs, réduire les vulnérabilités budgétaires et extérieures, et promouvoir une croissance plus élevée et plus inclusive, a précisé Furusawa.

L’accord, le 3ème du genre, s’étale sur une période de 2 ans. L’accès à la LPL pendant la 1ère année sera d’environ 1,73 MM$.

Pour rappel, le 1er accord avec le Maroc au titre de la LPL a été approuvé en août 2012 et portait sur un montant de 6,21 MM$.

Le 2ème accord de 24 mois était d’un montant de 5 MM$ et a été approuvé en juillet 2014.

Rédaction Infomédiaire