Infomédiaire Maroc – Les mois de mai et de juin ont été marqués par un “grand nombre de succès” dans le domaine des candidatures marocaines au sein des organisations Internationales, souligne le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI). Le Maroc a ainsi été élu :

– vice-président de l’Assemblée des Nations Unies, pour le groupe Africain,
– vice-président de la 4ème commission de l’Assemblée des Nations Unies, chargée de la décolonisation,
– Coordinateur des Etats Parties africains à la convention sur l’interdiction des armes chimiques,
– vice-président de la Conférence de l’ONU sur les océans,
– membre suppléant au conseil d’administration de l’Organisation internationale du Travail (OIT) pour la période 2017-2020,
– conseiller spécial auprès du Coordonnateur du Groupe d’Evaluation et de Mise en Œuvre (IAG) pour la période 2017-2019,
– membre titulaire au conseil d’Administration de l’Organisation Internationale du Travail (OIT),
– (Me Amal El Amri) adjoint au conseil d’Administration de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), pour la période 2017-2020,
– membre du conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) pour la période 2018-2020,
– membre du conseil exécutif de la commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO, pour la période 2017-2019,
– (Mohammed Ayat) membre du comité des Nations Unies sur la disparition forcée.

Rédaction Infomédiaire