La demande d’autorisation déposée en novembre derniet par Royal Air Maroc pour passer d’un accord interligne à un partage de codes avec American Airlines a été acceptée. Cette dernière a en effet annoncé que ses clients peuvent désormais réserver sous code AA des vols opérés par la RAM à partir du 25 décembre entre New York-JFK, Washington, Boston ou Miami et Casablanca, avec correspondance au-delà vers Marrakech. 

“D’autre villes africaines seront ajoutées à l’accord” au début 2020 dont Abidjan en Côte d’Ivoire, Accra au Ghana, Lagos au Nigéria, Luanda en Angola ou Monrovia au Libéria, précise la compagnie américaine. 

En échange, les passagers de Royal Air Maroc peuvent initialement voyager sous code AT au-delà de New York-JFK vers « de nouvelles destinations sur le réseau domestique américain » telles que Charlotte, Dallas, Las Vegas, Los Angeles, Phoenix, Raleigh-Durham ou San Francisco.

Royal Air Maroc dispose déjà en Amérique du nord d’accords avec JetBlue et WestJet