La Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), en tant que membre du groupe de pilotage et vice-président de l’International Development Finance Club (IDFC), a reçu la réunion annuelle de ce groupe le mercredi 26 juin. Cette réunion a été l’occasion d’évaluer les résultats et réalisations du Club lors de la présidence assurée par l’Agence Française de Développement (AFD), renforcer les orientations stratégiques et les modes de fonctionnement du club pour asseoir son rôle en tant qu’acteur clé, aux côtés d’organismes internationaux tels que les banques de développement multilatérales et le système des Nations Unies, ainsi que de représentants du secteur privé, dans le financement du développement en ligne avec les agendas des Objectifs de développement durable et du climat. 

Participants : 

Aux côtés d’Hamid Tawfiki, DG de CDG Capital, représentant le Groupe CDG et de Rémy Rioux, Président d’IDFC et DG de l’Agence Française de Développement, France, les sept autres membres du groupe de pilotage d’IDFC: 

1. Günther Bräunig, DG, KfW, Allemagne 

2. Patrick Dlamini, PDG, Development Bank of Southern Africa (DBSA), Afrique du Sud 

3. Ayman Amin Sejiny, PDG, Islamic Corporation for the Development of the Private Sector (ICD), Arabie Saoudite 

4. Mutsuya Mori, Vice-Président, Japan International Cooperation Agency, Japon 

5. Julián Suárez, Vice-Président, Latin American Development Bank (CAF) 

6. Jiben Shen, Directeur adjoint de la division recherche, China Development Bank (CDB), Chine 

7. Représentant à confirmer, Banco Nacional de Desenvolvimento Econômico e Social (BNDES), Brésil 

En tant qu’invité exceptionnel du Club : Yannick Glemarec, Directeur exécutif, Fonds vert pour le climat (Green Climate Fund – GCF) 

Messages principaux: 

 Le Groupe de la Caisse de dépôt et de gestion du Maroc (CDG) s’est érigée en un véritable catalyseur d’investissements de long terme tout en développant un savoir-faire unique dans la réalisation de grands projets structurants. Son statut public et la nature des fonds à caractère privé qui lui sont confiés exigent une grande rigueur dans les règles de gestion et la sélection de ses investissements. La CDG a su conjuguer cette double mission en sécurisant l’épargne collectée tout en accompagnant le développement économique du Royaume. Cette mission duale constitue l’élément fondamental de l’identité de la CDG. La vocation de la CDG est résumée dans sa devise: «oeuvrer ensemble, pour le Maroc Avenir». Elle marque l’engagement du Groupe en faveur de la dynamique de progrès du pays, à travers la mobilisation de l’ensemble de ses leviers en matière de collecte et de protection de l’épargne, d’extension de la prévoyance sociale, de financement de l’économie, de conduite des grands projets d’infrastructures et d’appui aux politiques sectorielles. Plus d’information à www.cdg.ma 

 IDFC, créée en 2011, est le principal groupe de 24 banques de développement nationales et régionales du monde entier, principalement actives sur les marchés émergents. IDFC est le plus grand fournisseur mondial de financements publics pour le développement et le climat, avec des actifs cumulés s’élevant à 4 000 milliards de dollars américains et des engagements annuels supérieurs à 850 milliards de dollars américains, dont 200 milliards de dollars américains de financement climatique. Plus d’information à www.idfc.org 

 Les membres d’IDFC ont la fonction unique de soutenir les politiques nationales tout en transférant les priorités internationales dans leurs propres circonscriptions. Les membres d’IDFC sont unis et travaillent ensemble pour mettre en oeuvre les objectifs de développement durable (ODD) et les principes de l’Accord de Paris sur le climat. Grâce à IDFC et en partenariat étroit avec d’autres réseaux de banques de développement, les membres s’unissent pour constituer une plateforme destinée à promouvoir et à exploiter les investissements solidaires de développement dans le monde entier. IDFC est présidé depuis octobre 2017 par l’Agence française de développement, où le secrétariat d’IDFC est hébergé à Paris, en France. 

 En tant que banques nationales ou régionales de développement ayant un mandat public, provenant pour la plupart des pays du Sud et agissant dans leurs propres pays mais recherchant une présence internationale, les membres d’IDFC représentent une nouvelle option sur la scène internationale, se concentrant sur son programme commun 

 IDFC et le Fonds vert pour le climat (GCF) signent aujourd’hui en marge de la réunion du groupe de pilotage d’IDFC une déclaration de partenariat établissant un cadre de collaboration entre les deux entités et dont l’objectif globale est le renforcement de l’action pour le climat et la promotion d’initiatives conjointes.