Infomédiaire Maroc – Le Président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, et les présidents des groupes et groupements parlementaires à la Chambre des représentants ont convenu d’une nouvelle formule du régime de retraite des députés basée sur les ressources propres.

Ainsi, en vertu de ces nouvelles normes, la pension de retraite “ne doit être versée qu’à l’âge de 65 ans, et non immédiatement après la perte du statut de parlementaire”, alors que la pension mensuelle des membres de la Chambre sera réduite à 700 dirhams (DH) pour chaque année législative, au lieu de 1 000 DH auparavant, et les frais de cotisation seront maintenus à leur niveau actuel afin de ne pas impacter le budget général.

Selon ces critères, cette pension “est incompatible avec toute rémunération, salaire d’un poste ministériel ou autre haute fonction”.

Rédaction Infomédiaire