Infomédiaire Afrique –  Le Rwanda pourrait atteindre une croissance économique de 7,2% en 2018, en nette amélioration par rapport à l’année dernière durant laquelle la croissance économique de ce pays d’Afrique de l’Est s’est établie à 6,1 %, selon les projections du Fonds monétaire international (FMI).

 

“la croissance a atteint en moyenne 8,6 pour-cent au premier semestre 2018 et malgré un léger ralentissement au deuxième trimestre, elle reste conforme aux projections de 7,2 pour-cent l’année”, précise le FMI dans un communiqué.

 

La croissance économique du Rwanda à moyen terme devrait ainsi rester égale ou supérieure aux moyennes historiques, notamment grâce au tourisme, aux nouvelles exploitations minières, à une agriculture plus résiliente, à des exportations nouvelles et plus diversifiées et à la construction d’un nouvel aéroport.

 

La diversification des exportations rwandaises vers l’étranger devrait permettre au Rwanda d’améliorer sa balance commerciale, alors que le secteur financier connaît une embellie.

 

Dans le domaine des infrastructures, les experts du FMI indiquent que la construction du nouvel aéroport de Bugesera devrait doper les investissements dans le pays.

 

D’après le Fonds monétaire, la croissance économique affichée par le Rwanda permettra d’améliorer davantage les soldes extérieurs et les réserves de changes.

 

Les estimations du FMI concordent avec celles du gouvernement rwandais, qui tablait en mars dernier sur une croissance à 7,2% pour 2018 et à 7,8% pour 2019.

 

Rédaction Infomédiaire