Infomédiaire Maroc – Le Maroc est le pays du sud de la Méditerranée où l’évolution de la situation des femmes “est la plus positive”, grâce à la volonté politique qui fixe un cap dans ce domaine, a souligné, hier à Jerez de la Frontera (sud de l’Espagne), la présidente déléguée de l’Observatoire d’études géopolitiques (OEG, basé à Paris), Zina El Tibi.

Intervenant lors du séminaire international organisé par la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée, Tibi a relevé, dans ce sens, que le Roi Mohammed VI “a placé la question de la femme au cœur des enjeux fondamentaux de la modernisation”.

L’experte a mis l’accent sur l’importance de la réforme du Code de la famille de 2004, ainsi que sur l’accroissement de la place des femmes en politique et dans les affaires publiques.

Le Souverain “a facilité l’accès des femmes aux plus hauts postes dans l’administration et les établissements publics”, a-t-elle relevé.
Rédaction Infomédiaire