L’Organisation mondiale du tourisme (OMT), basée à Madrid, estime que les pertes du secteur touristique dans le monde à cause du nouveau coronavirus pourraient s’élever à 320 milliards de dollars.

“C’est plus du triple des pertes enregistrées (…) par le tourisme international pendant la crise économique mondiale de 2009”, a indiqué l’OMT dans son baromètre sur les effets de la pandémie sur les recettes touristiques. Le nombre des touristes internationaux a chuté de 56% lors des cinq premiers de l’année en cours par rapport à la même période en 2019, ce qui représente 300 millions de visiteurs en moins, fait savoir l’organisation onusienne. En débit d’une reprise timide des flux touristiques, plus particulièrement dans l’hémisphère nord, “l’indice de confiance établi par l’OMT affiche des plus bas historiques”, précise l’OMT dans un communiqué.