La cimenterie LafargeHolcim Maroc de Settat, dont la capacité annuelle de production est de 1,7 million de tonnes, a été classée deuxième usine la plus performante du Groupe LafargeHolcim dans le monde, a indiqué, jeudi à Settat, le directeur de l’usine, Najib Ribi.

Dans le cadre d’un benchmarking réalisé au niveau du Groupe, LafargeHolcim Maroc de Settat, qui participe depuis plus de 15 ans au développement des régions du Grand Casablanca et du Sud, a été classée deuxième sur les 129 usines benchmarkées à l’échelle mondiale, a précisé Ribi lors d’un point de presse dédié à la présentation de l’usine.

Le directeur de l’usine a, à cet égard, noté que le benchmark réalisé s’est basé sur trois critères, à savoir la performance industrielle, la gestion des coûts et le développement durable, faisant savoir également que 5 des 6 cimenteries de LafargeHolcim Maroc sont dans le Top 20 mondial.

L’usine de Settat, a-t-il fait savoir, est un acteur responsable dans son écosystème, avec 94% d’utilisation d’énergie verte, 30% de consommation de combustibles alternatifs, mettant en avant les opérations de suivi des émissions de gaz et de qualité de l’air, le contrôle continu des émissions atmosphériques et la gestion de l’eau et le contrôle des rejets faits au niveau de la cimenterie.

En matière d’énergie verte, à l’instar des autres usines du groupe au Maroc, la cimenterie de Settat est déjà alimentée depuis 2018 par l’électricité éolienne et utilise également des combustibles alternatifs qui permettent de réduire le recours à des combustibles fossiles, a relevé M. Ribi, notant que toutes les cimenteries de Lafarge Holcim Maroc sont certifiées ISO 14001 (management environnemental) et ISO 50001 (management de l’énergie)

Le directeur de l’usine a, de même, noté que la cimenterie de Settat, qui se caractérise également par ses équipements de hautes technologies, a été choisie par le Groupe comme usine pilote dans le cadre du projet “Plant of Tomorrow” (l’usine de demain) .

L’objectif de cette initiative est d’implémenter dans l’ensemble des usines les dernières innovations en matière de technologies d’automatisation, de robotique, d’intelligence artificielle et d’entretien prédictif, a-t-il précisé, relevant que ces solutions innovantes permettent d’améliorer les processus de production et de garantir une production de ciments plus sûre, plus efficace et plus durable.

Ribi a aussi noté que la cimenterie de Settat est fortement mobilisée à même de bâtir des liens durables avec les communautés locales, évoquant dans ce sens le programme de responsabilité sociale et environnementale (RSE) N’BNIOUW L’7AYAT de LafargeHolcim Maroc.

L’usine est engagée dans le développement des communautés et des territoires qui l’entourent, a-t-il dit, ajoutant que celle-ci œuvre à renforcer l’autonomisation des communautés, à promouvoir la culture du dialogue et à valoriser toutes les pratiques qui permettent de développer l’économie locale, dans l’objectif de créer de la valeur partagée et de bâtir des liens durables.

Ainsi, plus de 12.000 riverains de la cimenterie ont bénéficié en 2020 des actions RSE du programme N’BNIOUW L’7AYAT, a-t-il indiqué, ajoutant que dans le cadre du soutien à l’éducation et de la lutte contre l’abandon scolaire, plus de 2.200 enfants et adolescents riverains ont été accompagnés, avec la réhabilitation de 6 écoles et l’opération annuelle de rentrée scolaire.

Ribi a aussi mis en avant les programmes de développement de l’employabilité qui ont été lancés avec des coopératives d’élevage de poulet bio et de caprins. Il a également noté que les caravanes médicales pour adultes et enfants organisées, ainsi que l’équipement d’un poste d’échographie au centre de santé Lebna ont permis à environ 3.000 riverains de bénéficier de tests et de soins.

En matière de développement local, la réalisation et le réaménagement d’installations ont permis l’accès à l’eau potable pour plus de 8.200 riverains dans plusieurs douars proches de la cimenterie de Settat, a-t-il fait savoir.

De son côté, le responsable production de LafargeHolcim Maroc de Settat, Mohammed Bensouda, a indiqué que l’usine de Settat est une cimenterie qui s’appuie sur une démarche de management “méthodique” pour la gestion de l’énergie.” Il s’agit d’un système de management qui permet en permanence l’optimisation de l’usage de la consommation et de l’efficacité énergétique”, a-t-il dit à cet effet.

Dans cette logique, l’usine de Settat et sa direction s’est engagée à satisfaire des exigences internationales de la norme ISO 50001, de garantir la disponibilité et les informations et ressources matérielles et humaines nécessaires à même d’atteindre les objectifs, a soutenu Bensouda.

Leader national du secteur des matériaux de construction au Maroc, LafargeHolcim Maroc est la première capitalisation boursière industrielle de la Bourse de Casablanca. Présent dans le Royaume depuis 1928, le groupe est détenu majoritairement par une joint-venture entre le Groupe LafargeHolcim, leader mondial des matériaux de construction, et Al Mada – Positive Impact – fonds d’investissement panafricain à capitaux privés, basé à Casablanca.