Une toile de l’ancien Premier ministre britannique Winston Churchill représentant le minaret de la mosquée Koutoubia à Marrakech, sera présentée, lundi aux enchères Christie’s à Londres.

La ville ocre a inspiré un certain nombre de peintures de Churchill, qui était également artiste plasticien et écrivain. La toile en question, peinte par l’ancien Premier ministre britannique lors de sa visite au Maroc en 1943 pour prendre part à la conférence historique d’Anfa, est évaluée entre 1,7 à 2,8 millions d’euros aux enchères, selon un communiqué de Christie’s.

Le tableau, qui constitue la seule œuvre d’art de Churchill durant la Seconde Guerre mondiale faisait partie de la collection de la star hollywoodienne Angelina Jolie, qui l’a proposée aux enchères.

Il s’agit de “l’œuvre la plus importante de Churchill, compte tenu de son lien étroit avec l’histoire du XXe siècle”, a écrit l’historien d’art britannique Barry Phipps dans le guide des enchères.

Cette œuvre représente le minaret de la mosquée Koutoubia qui était l’un des symboles de l’architecture des almohades au XIIe siècle. En arrière-plan, les anciens remparts de la cité ocre sont adossés aux montagnes de l’Atlas.

Churchill a commencé à peindre à l’âge de quarante ans. Ayant visité la ville ocre six fois en 23 ans, il a immortalisé ces moments dans ses toiles et ses mémoires. “Ici, dans les vastes oasis de palmiers qui émanent du désert, le voyageur est sûr de profiter d’un soleil sans fin (…) et des paysages des majestueuses montagnes de l’Atlas revêtues de neige”, avait-il écrit sur le journal britannique The Daily Mail en 1936.

L’ancien dirigeant emblématique aimait se perdre dans le dédale des rues de Marrakech, partir en pique-nique dans la vallée de l’Ourika et installer son chevalet sur les balcons du grand hôtel La Mamounia ou de la villa Taylor, où il a peint cette célèbre toile. Churchill avait offert ce tableau à Franklin Roosevelt avant que l’un des fils de ce dernier ne le vende dans les années 1950. il a été ensuite revendu à plusieurs reprises avant d’arriver entre les mains de l’actrice Angelina Jolie.

Une autre œuvre de Sir Churchill, intitulée “Scène à Marrakech” et peinte lors de sa première visite au Maroc en 1935 sera également exposée aux enchères Christie’s début de mars.