Infomediaire Maroc – “Quand certaines personnes violent la loi et ses dispositions loin des revendications sociales de la population locale de la province d’Al Hoceima, l’Etat n’a d’autre choix que de faire respecter la loi. Les autorités publiques ont garanti aux manifestants le droit à la liberté d’expression et de manifestation pendant 7 mois, et aucune personne parmi ces manifestants n’a été arrêtée jusqu’à l’atteinte à la liberté de culte dans une mosquée à la ville d’Al Hoceïma. L’Etat est déterminé à veiller à la préservation de la paix et de la sécurité individuelle et collective des personnes et de leurs biens et à la mise à leur disposition de toutes les conditions nécessaires pour pratiquer tous leurs droits, y compris celui à une vie paisible et stable”.
Abdelouafi Laftit, Ministre de l’Intérieur

Rédaction Infomediaire.