Infomédiaire Maroc – L’accès aux services de base, notamment à l’électricité, à l’eau potable et aux routes tend vers une généralisation, indique l’Observatoire national du développement humain (ONDH), dans un rapport présenté jeudi à Rabat.

 

En effet, la proportion des ménages disposant de l’électricité a augmenté de 95,2% en 2012 à 97,1% en 2017 (en milieu rural de 89% en 2012 à 95,3% en 2017) et s’engage dans la voie de la généralisation, souligne l’observatoire dans ce rapport sur les “Indicateurs de suivi du développement humain : Niveau et tendances à l’échelle nationale et régionale 2012-2017”.

 

La tendance est également à la hausse du côté de la proportion des ménages raccordés au réseau d’eau potable, relève la même source, précisant que cette dernière est passée de 73,7% en 2012 à 77,1% en 2017 (en milieu rural de 35,3% en 2012 à 40,8% en 2017).

 

Dans son étude, l’ONDH fait savoir que concernant l’évacuation des eaux usées, 94,7% des ménages urbains sont raccordés au réseau des égouts publics en 2017, contre 92,5% en 2012, alors qu’en milieu rural, “les fosses septiques, puits ou latrines” constituent le mode d’évacuation le plus répandu avec 83% en 2017 contre 66% en 2012.

 

La proportion des ménages qui évacuent les eaux usées dans la nature a diminué de 27,1% en 2012 à 9% en 2017, tout comme le rejet des ordures dans la nature qui lui aussi a légèrement baissé, allant de 82,4% en 2012 à 79,4% en 2017.

 

Toutefois, le rapport fait observer qu’il reste tout de même le mode d’évacuation de déchets le plus répandu parmi les ménages ruraux.

 

Toujours dans le milieu rural, la proportion des ménages ayant accès à une route carrossable dans un rayon de moins de 2KM a connu une augmentation de 83,5% en 2012 à 96,4% en 2017.

 

Il en va de même pour la proportion des ménages ayant accès à une route goudronnée dans un rayon de moins de 2KM (55,9% en 2012 à 60,6% en 2017) et pour la proportion des ménages ayant accès à un établissement scolaire primaire dans un rayon de moins de 2KM (75,1% en 2012 à 76,1% en 2017).

Rédaction Infomédiaire