Les autorités mauritaniennes ont annoncé, mercredi, l’interdiction d’importer de la volaille d’Algérie, après la découverte d’un foyer de grippe aviaire hautement pathogène à l’est de ce pays.

 

Dans une note adressée aux services concernés, le ministre mauritanien du Développement rural a souligné la nécessité de renforcer le contrôle des frontières terrestres avec l’Algérie, ainsi qu’à l’aéroport de Nouakchott pour empêcher toute importation de volaille en provenance d’Algérie.

 

Le ministère a ajouté que la procédure a été décidée suite à un rapport de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) sur la propagation d’une classe très dangereuse de la grippe aviaire H5N8 en Algérie.

 

Un foyer de grippe aviaire H5N8 hautement pathogène avait été découvert dans un élevage de volailles à Ain Fakroun dans la wilaya d’Oum el Bouaghi (465 km à l’Est d’Alger).

 

D’après l’OIE, plus de 51.200 oiseaux ont été atteints, 50.000 en sont décédés tandis que 1200 ont été éliminés.

 

« Il s’agit d’un élevage de poules pondeuses de 29 semaines ayant présenté des signes cliniques évocateurs de l’influenza aviaire », selon la même source.