Le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, a abandonné temporairement son poste pour se concentrer sur sa convalescence après avoir été atteint par le coronavirus, a annoncé ce vendredi la CAF.


“Sur recommandation de ses médecins, il a été prescrit au président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, une période de convalescence qui va durer au minimum 20 jours durant lesquels il est appelé à limiter ses efforts, afin de recouvrer totalement son énergie”, a indiqué la CAF dans un communiqué.


“Dans ces conditions, le premier vice-président Constant Omari va assurer l’intérim à la tête de l’exécutif de la CAF jusqu’au 30 novembre 2020”, a poursuivi l’instance africaine. Cette décision, a précisé la CAF, a été prise en vertu du paragraphe 8 de l’article 24 des statuts de la CAF qui indique que “si le président est absent ou indisponible temporairement, le premier vice-président le remplacera”.


Ahmad Ahmad avait annoncé le 30 octobre dernier qu’il avait été testé positif au Covid-19: “J’ai de légers symptômes, mais je vais bien”, avait-il expliqué.


Le dirigeant malgache, âgé de 60 ans, est à la tête du football africain depuis mars 2017.