Infomediaire Maroc – Filiale de la BMCE, Bank of Africa au Ghana, a annoncé qu’elle prévoit d’atteindre, au cours du mois de janvier, le nouveau seuil de capital minimum de 400 millions de cedis (environ 80 millions de dollars) exigé par la Banque centrale.

“Bank Of Africa Ghana a presque achevé le processus de capitalisation intégrale et compte le finaliser au cours du mois de janvier”, a indiqué, vendredi à Accra, le directeur général adjoint de la BOA Ghana, Youssef Benrhafiane.

La décision et les modalités de capitalisation de la BOA Ghana ont été communiquées à la Banque centrale du Ghana (BoG), a précisé Benrhafiane, notant que la filiale marocaine est prête à se conformer au nouveau seuil de capital minimum requis.

Fin 2017, la Banque centrale du Ghana a formulé une nouvelle exigence selon laquelle toutes les banques devraient atteindre un capital minimum libéré de 400 millions de cedis afin de consolider les fonds propres de ces établissements et d’améliorer leur contribution au financement de l’économie.

La décision de la BoG répond également à la nécessité pour le pays d’assurer la stabilité de son secteur financier, surtout dans un contexte caractérisé par l’explosion des prêts non performants.

Rédaction Infomediaire.