Le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé, vendredi, la reprise des activités de production d’avions commerciaux dans ses usines de la région de Seattle à partir de la semaine prochaine, après une suspension qui aura duré près d’un mois en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

Dans l’ensemble des sites concernés, Boeing a fait savoir qu’il appliquera des précautions supplémentaires et mettra en place des procédures de grande ampleur afin d’assurer la sécurité de ses employés et de poursuivre la lutte contre la propagation du COVID-19.

“La santé et la sécurité de nos employés, de leurs familles et des communautés où nous sommes implantés, sont notre priorité commune”, a déclaré Stan Deal, Président-Directeur Général de la division Boeing Aviation Commerciale (BCA), dans un communiqué.

“Grâce à cette approche par étapes, nous disposons d’une base d’approvisionnement fiable, nos équipements de protection individuelle sont rapidement accessibles, et toutes les mesures de sécurité nécessaires sont mises en œuvre pour reprendre les activités essentielles pour nos clients”, a-t-il assuré.

Environ 27.000 employés de Boeing dans la région du Puget Sound, près de Seattle, reprendront les activités de production des programmes 747, 767, 777 et 787, “apportant leur soutien à l’infrastructure de transport mondiale critique, aux services de transport de fret, ainsi qu’aux missions de sécurité et de défense nationales”.

Boeing a également annoncé que le programme 737 reprendra ses activités en vue de relancer la production du 737 MAX.

Pour leur part, les activités de Boeing en Caroline du Sud, où sont fabriqués notamment les gros porteurs 787 Dreamliners, demeurent suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Les pratiques mises en place par Boeing portent sur le renforcement des opérations de nettoyage, la santé et la distanciation physique en partenariat avec les employés, selon la même source.