Infomédiaire Maroc – Bank Al-Maghrib (BAM) et l’International finance corporation (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, ont organisé, ce jeudi à Rabat, une conférence internationale sur les meilleures pratiques en matière de Registres nationaux de crédits. Et à cette occasion, le Wali de BAM, Abdellatif Jouahri, a affirmé que le Maroc a été précurseur dans le domaine de l’utilisation des “Centrales risques”.

BAM est la 1ère Banque centrale du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord à ouvrir 2 Credit Bureau, a-t-il fait observer, relevant qu’il s’attèle actuellement à la refonte de son Registre national des crédits en s’inspirant des meilleures pratiques internationales et en exploitant des données provenant de multiples sources afin de surveiller le risque systémique du pays tout en répondant à l’évolution de la réglementation financière imposée par les nouvelles normes internationales.

Pour sa part, le directeur du bureau Maghreb de l’IFC, Xavier Reille, a souligné que la “centrale des risques” est un outil indispensable des régulateurs pour la stabilité financière.

Rédaction Infomédiaire