Cent quatre-vingt-onze (191) nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc lors des dernières 24 heures, portant à 3.046 le nombre total des cas de contamination, a annoncé lundi le ministère de la Santé.

Le nombre de personnes déclarées guéries s’est élevé, jusqu’à lundi à 18H00, à 350 (23 rémissions supplémentaires), alors que le nombre de décès a été porté à 143 avec 2 nouveaux décès, a indiqué le directeur de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Mohamed El Youbi.

Par ailleurs, le nombre des cas exclus après des résultats négatifs d’analyses effectuées au laboratoire s’élève à 13.340 (plus de 1.000 nouveaux cas exclus), a-t-il ajouté.

En plus des foyers familiaux, M. El Youbi a souligné que d’autres foyers épidémiques ont également été enregistrés dans des unités industrielles avec un plus grand nombre de cas, indiquant à cet égard qu’un nouveau foyer a surgi à Casablanca (31 cas). Il a également fait état de deux foyers à Tanger avec 15 et 31 cas respectivement pour ainsi atteindre 55 pour le premier et 42 pour le second.

Un autre foyer a été relevé à Larache avec 13 cas supplémentaires, portant le nombre total des contaminations à 48, outre un autre foyer à une échelle plus réduite à Oujda (six contaminations).

Il a fait observer que le suivi minutieux de l’état de santé des personnes contacts au cours des dernières 24 heures a révélé 80% des cas, soit un total de 153 cas sur les 191 cas enregistrés en 24 heures, soulignant que 5.814 cas de personnes contacts sont toujours sous observation médicale.

Concernant la répartition géographique du total des cas confirmés jusqu’à présent, M. El Youbi a précisé que plus de 50% des cas ont été enregistrés au niveau des régions de Casablanca-Settat et Marrakech-Safi.

Pour ce qui est du “taux de mortalité”, il a fait état d’une diminution, en raison du dépistage précoce des cas et en bon état de santé, expliquant que ce pourcentage a atteint 4,7%, tandis que le taux des rémissions s’établit à 11,5%.

S’agissant de la répartition par âge, le responsable au ministère de la Santé a fait état d’une baisse de l’âge moyen des cas confirmés, qui a atteint 42 ans, alors que la répartition relative est restée constante, la tranche de 40 à 65 ans constituant plus de 38%, suivie des 25 et 40 ans.

Il a par ailleurs souligné qu’il existe une différence dans ces taux et pourcentages entre les patients guéris et ceux décédés. A cet égard, l’âge moyen des personnes rétablies est de 48 ans, tandis que ce taux pour les personnes décédées est de 65 ans, a-t-il relevé, ajoutant que la répartition par sexe pour les patients guéris reste équitable (50% pour les hommes et 50% pour les femmes), alors que la mortalité chez les femmes représente 34% (près d’un tiers) et les deux tiers chez les hommes.

El Youbi a également indiqué que l’état de santé de 96% des patients guéris au moment de la prise en charge était stable, tandis que 4% d’entre eux sont dans un état critique, notant que seulement 20% des personnes décédées ont été pris en charge dès le début dans un état de santé stable. Par ailleurs, 80% d’entre eux ont été admis dans un état critique.

En conclusion, le responsable a appelé à plus de vigilance tout en réitérant la nécessité de respecter les procédures d’isolement et les mesures de protection et prévention nécessaires.