Le procureur général du Roi près la Cour d’Appel de Marrakech a décidé, ce vendredi, de poursuivre en état de détention, pour corruption présumée, le président d’une commune rurale relevant de la wilaya de Marrakech, suite à l’achèvement de l’enquête menée sous la supervision du Parquet Général.

“Le procureur général du Roi près la Cour d’Appel de Marrakech annonce que suite à son communiqué en date du 21 janvier 2020 au sujet de l’arrestation du président de l’une des communes relevant de la wilaya de Marrakech, en flagrant délit de réception d’une somme d’argent en contrepartie d’un service administratif, et après achèvement de l’enquête menée sous sa supervision, il a été décidé de poursuivre le mis en cause en état de détention pour sa présumée implication dans un acte de corruption et ce, conformément aux dispositions de l’article 248 du Code Pénal et de le déférer devant la Cour pour être jugé conformément à la loi”, lit-on dans un communiqué du Procureur Général du Roi près la Cour d’Appel de Marrakech.

A noter que le prévenu a été interpelé, mardi dernier, par la police et sous la supervision du parquet général, en flagrant délit de réception de la somme de 110.000 dh qu’il aurait exigée d’un Marocain résidant dans un pays européen en contrepartie d’un service administratif.

Selon un premier communiqué du procureur général du Roi près la cour d’appel de Marrakech, l’arrestation a fait suite à une plainte déposée par le plaignant