Infomédiaire Afrique – Un prêt de 42,3 millions d’euros a été approuvé par la Banque africaine de développement (BAD) en faveur de la Côte d’Ivoire en vue de financer le projet d’amélioration d’accès à l’électricité en milieu rural qui s’inscrit dans le cadre du Programme National d’Electrification Rurale (PRONER) élaboré par le gouvernement local en 2013.

Ce prêt, dont l’exécution s’étalera sur trois ans (2019-2021), porte sur l’extension des réseaux électriques en moyenne tension et la réalisation de branchements dans trois districts du Nord (où le taux d’accès à l’électricité est inférieur à la moyenne nationale, estimée à 59,5 %), indique un communiqué de la BAD.

Il s’agit des districts des Savanes (247 localités à électrifier), du Woroba (85 localités) et du Zanzan (94 localités) pour une population bénéficiaire directe estimée à 259 486 habitants.

Dans ces différentes localités, seront effectués 23.549 branchements pour les ménages, des écoles, des centres de santé. Des foyers d’éclairage public y seront également installés.

Au-delà des bénéficiaires précités, toute la population vivant dans les localités environnantes tirera profit des retombées indirectes du projet, grâce notamment, à l’amélioration de la qualité des services publics sociaux de base dans ces localités (éducation, formation, santé, hygiène et assainissement, eau potable).

“C’est un grand projet qui permettra de lancer le développement des chaînes de valeurs du pays”, a expliqué Serge Marie N’Guessan, directeur général adjoint du Bureau régional de la Banque pour l’Afrique de l’ouest.

Le portefeuille actif de la Banque en Côte d’Ivoire comprend 23 opérations totalisant des engagements nets de 896 millions d’euros majoritairement orientés vers les infrastructures de transport et d’énergie.

Rédaction Infomédiaire