Le nombre de migrants clandestins arrivés, par voie maritime, en Espagne a enregistré, du 1er janvier au 1er décembre, une baisse d’environ 55% par rapport à la même période de l’année précédente, selon le ministère espagnol de l’Intérieur.

Ainsi, un total de 24 031 migrants ont gagné de manière illégale les côtes espagnoles à bord d’embarcations de fortune au 1er décembre, contre 53 004 migrants pendant la même période de 2018, soit un recul de 54,7%, précise un rapport du ministère sur “l’immigration irrégulière du 1er janvier au 1er décembre 2019”.

Lors de cette même période, 1 098 embarcations étaient arrivées sur les côtes espagnoles, contre 1 959 embarcations entre le 1er janvier et le 1er décembre 2018, soit une régression de 44%.

Dans le même sillage, le nombre de migrants clandestins arrivés, par voie terrestre, en Espagne est passé de 6 288 au 1er décembre 2018 à 5 744 au 1er décembre courant, ce qui constitue une baisse de 8,7%