Le nombre de migrants clandestins arrivés, par voie maritime, en Espagne a baissé de près de 20% au premier trimestre 2020 par rapport à la même période de l’année précédente, selon le ministère espagnol de l’Intérieur.

Ainsi, quelque 4 333 migrants ont gagné de manière illégale les côtes espagnoles à bord d’embarcations de fortune à fin mars dernier, contre 5 380 migrants au premier trimestre 2019, soit un recul de 19,5%, précise un rapport du ministère sur “l’immigration irrégulière du 1er janvier au 31 mars 2020”.

Lors de cette même période, un total de 231 embarcations étaient arrivées sur les côtes espagnoles, contre 163 à fin mars 2019, soit une hausse de 41,7%. Concernant le nombre de migrants clandestins arrivés, par voie terrestre, en Espagne, il est passé de 1 354 à fin mars 2019 à 1 140 à fin mars dernier, ce qui représente une baisse de 15,8%.