Infomédiaire Afrique – Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé que le taux de croissance économique du Niger devrait se relancer pour se situer aux alentours de 6,5% en 2019 contre 5,2% en 2018.

“La croissance économique est en voie d’accélération malgré un environnement extérieur difficile. Elle devrait passer de 5,2% en 2018 à 6,5% en 2019”, a indiqué le FMI, dans une note, rendue publique à mardi à Niamey.

Cette croissance sera “favorisée par une bonne campagne agricole et la mise en chantier de grands projets d’investissement”, a souligné le FMI, qui juge “la situation budgétaire” du pays “dans l’ensemble satisfaisante”.

Sur “les cinq prochaines années”, la croissance devrait s’élever “à un peu plus de 7% en moyenne” et être “soutenue par de nouveaux projets”, dont la construction d’un oléoduc pour l’exportation du pétrole brut nigérien et “une plus grande efficience du secteur agricole”, selon l’Institution de Bretton Woods.

Toutefois, le FMI a appelé le gouvernement nigérien à “améliorer” ses recettes “propres” qui “ne couvrent que 60% des dépenses”, ainsi que “la qualité” de ses dépenses.

Rédaction Infomédiaire