Infomédiaire Maroc – Le consul honoraire du Maroc en Islande, Gisli Kr. Bjornsson, a été installé vendredi dans ses nouvelles fonctions par l’ambassadeur du Roi au Royaume de Norvège et en République d’Islande, Lamia Radi.

La cérémonie d’installation s’est déroulée dans un palace de Reykjavík en présence des autorités islandaises, élus locaux, députés, diplomates, hommes d’affaires et de membres de la communauté marocaine établie en Islande.

Dans une allocution de circonstance, Radi a félicité le nouveau consul du Royaume pour sa nomination hautement symbolique à ce poste, tout en louant ses qualités humaines et professionnelles qui lui permettront de donner à l’amitié maroco-islandaise ses plus belles de noblesse.

La diplomate marocaine a souligné l’engagement de Bjornsson à œuvrer pour renforcer davantage les relations bilatérales déjà fortes et solides, en mettant à profit son parcours professionnel d’avocat qui l’a amené à côtoyer de nombreux opérateurs économiques et d’acteurs politiques.

La nomination d’un consul honoraire en Islande s’inscrit dans le cadre du renforcement de la présence diplomatique du Maroc dans ce pays nordique et traduit la volonté de développer les relations économiques dans différents domaines entre les deux pays, a-t-elle soutenu.

Elle a par la même occasion réitéré la détermination du Maroc à faire valoir les idéaux de la paix, de la tolérance et du vivre-ensemble, et son rejet de toutes les velléités extrémistes des idéologies radicales.

Aussi a-t-elle relevé le rôle positif du Royaume et son action inlassable pour servir de plateforme d’échange et de contact entre l’Afrique et l’Europe, comme en témoigne l’inauguration, jeudi, par le Roi Mohammed VI de la ligne à grande vitesse Tanger- Casablanca.

En visite de quatre jours en Islande, Radi s’est auparavant entretenue avec le ministre des Affaires étrangères, Gudlaugur Thór Thórdarson, le président de la Commission des Affaires étrangères au Parlement, Birgir Ármannsson, ainsi qu’avec le révérend évêque d’Islande.

Dans une déclaration, le nouveau consul du Maroc en Islande s’est dit “honoré et fier de cette nomination qui me donnera un nouveau souffle pour m’investir davantage dans le rapprochement entre les deux pays et les deux peuples”.

Assurant que sa présidence d’une association d’amitié maroco-islandaise pendant cinq ans lui a permis de connaître de plus près la communauté marocaine et sa culture, il a relevé que ses visites dans le Royaume (Rabat, Casablanca et Dakhla) l’on conforté dans sa détermination à œuvrer sans relâche pour le renforcement des relations bilatérales.

“Nous avons beaucoup de choses en commun et il importe pour nous tous d’explorer les moyens de valoriser nos similitudes”, a-t-il souligné, ajoutant que les domaines prioritaires seront la promotion, de part et d’autre, des liens culturels, politiques et économiques, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche maritime, du tourisme et des énergies renouvelables.

Rédaction Infomédiaire