Infomédiaire Maroc – Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) vient d’intégrer, pour un mandat de 3 ans, le Sous-comité d’accréditation de l’Alliance globale des institutions nationales des droits de l’Homme (GANHRI), en tant que représentant de l’Afrique.

L’institution marocaine a été retenue pour cette fonction suite à un vote au sein du Comité directeur du Réseau des institutions nationales africaines des droits de l’Homme (RINADH).

“Dans leurs déclarations, toutes les institutions nationales des droits de l’Homme (INDH) africaines ont explicitement souligné l’expérience du CNDH et loué son engagement pour la promotion des droits de l’Homme en Afrique”, souligne un communiqué du CNDH.

Pour rappel, le Sous-comité d’accréditation a notamment pour missions l’examen des demandes d’accréditation ou de ré-accréditation des INDH, en fonction de leur conformité avec les principes de Paris régissant ces institutions, et la formulation de recommandations au Bureau de la GANHRI, compétent pour prendre en dernière instance les décisions relatives aux accréditations.
Rédaction Infomédiaire