Des membres du gouvernement ont fait des présentations, jeudi lors des travaux du Conseil de gouvernement, sur les implications de la pandémie de Covid-19 et de confinement sur leurs secteurs respectifs, après la prolongation de l’état d’urgence sanitaire.

Ces présentations ont permis d’être au fait de l’évolution de la situation épidémiologique dans le pays et de l’efficacité du confinement actuellement en vigueur, ainsi que des effets négatifs de cette pandémie sur l’ensemble des aspects de la vie sociale et économique, a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, dans un communiqué lu à l’issue du Conseil de gouvernement. Il a ajouté que le Conseil a aussi débattu, en visioconférence, des mesures prises pour réduire l’impact de cette pandémie en particulier sur les groupes vulnérables, tout en accordant de l’importance aux mesures prises afin de préserver la santé et la sécurité des citoyennes et des citoyens, de fournir un soutien aux catégories et institutions touchées et de veiller à ce que les marchés soient approvisionnés de manière continue et en quantité suffisante.

Il s’agit aussi de redynamiser de manière progressive la vie économique et sociale en perspective de l’élaboration d’une feuille de route pour le décollage économique du pays, notamment pour les secteurs structurels et stratégiques tels que l’industrie, le commerce, le tourisme, l’artisanat, la construction, l’énergie et les mines, tout en donnant une grande importance à la promotion de la production locale et à la consommation du produit national.

Dans le domaine de la solidarité sociale, il a été procédé à la présentation des mesures prises en faveur des personnes en situation de handicap et en “situation de rue” ainsi que des femmes en situation difficile, souligne le communiqué, ajoutant que l’accent a été mis, dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, sur la nécessité d’assurer la continuité pédagogique à travers l’enseignement à distance.