BMCE Capital Research, le Bureau de Global Research panafricain de BMCE Capital (BANK OF AFRICA CIB), a publié son document (« FORECAST FY 2021-2022») portant sur les prévisions 2021-2022 des sociétés de son scope 40.

Les conclusions de cette publication mettent en exergue les points saillants suivants :  

  1. Des revenus 2021 attendus en amélioration

L’actualisation de nos prévisions pour 2021 laisse ressortir une progression des revenus de notre Scope 40 de +5,1% à plus de MAD 216 Md, portés principalement par une hausse de +5,5% à près de
MAD 145 Md du Chiffre d’affaires des industries.

  • Un REX anticipé en hausse

Pour sa part, le résultat d’exploitation de notre univers de couverture ressortirait en hausse de +10,4% à MAD 55,7 Md en raison de la non-récurrence de la comptabilisation des contributions au Fonds
Covid-19, notamment pour les financières.

  • Une capacité bénéficiaire 2021 et 2022 en nette progression

En conséquence, nos estimations d’évolution de la capacité bénéficiaire tablent sur un rebond de plus de +37,0% à MAD 23,4 Md en 2021e avant d’enregistrer une consolidation de cette tendance avec près de +21,0% à MAD 28,4 Md en 2022e.

Retraité des Dons au Fonds spécial Covid-19, le RNPG global 2021E ressort en amélioration de près de +13% en glissement annuel.

  • Une masse des dividendes en bonification

Sur le volet rendement, la masse des dividendes devrait se bonifier de +20,6% à MAD 19,2 Md, principalement suite au retour à un niveau de distribution normatif par IAM. Le D/Y 2021 devrait, ainsi, s’établir à 3,5% (vs. 3,0% en 2020).

Enfin et compte tenu de l’évolution de la capacité bénéficiaire ainsi que de celle des cours boursiers, notre Scope traite désormais à des niveaux de valorisation de 23,6x en 2021E et 19,4x ses bénéfices en 2022E (vs. une moyenne de 20,9x sur les 5 dernières années).