La fédération internationale de football (FIFA) entend proposer un changement de la loi du jeu pour passer à cinq remplacements par match au lieu de trois, lorsque le contrôle de la pandémie de coronavirus permettra la reprise des compétitions, rapportent lundi des médias.

Cette mesure à court terme serait prise afin de limiter les risques de blessures après une longue interruption de tout exercice physique, croient savoir le journal anglais “the sun” et “Sky sports”, relayés par plusieurs médias. Au repos forcés depuis plus de six semaines, les joueurs risquent d’être soumis à un programme chargé lors de leur retour sur le terrain après une relative courte période de préparation, fait observer la même source.

La proposition de la FIFA doit être approuvée par l’IFAB, l’International Football Association Board, gardien du respect les lois (règles) du football, et ensuite par les Ligues pour qu’elles acceptent ce changement de règlement en cours de compétition.

Les règlements actuels de la FIFA prévoient un maximum de trois remplaçants dans un match de compétition de 90 minutes.

Si la proposition de la FIFA devait être adoptée, précisent des médias, les équipes ne disposeraient toutefois que de trois moments pour effectuer leurs remplacements (pour éviter de rallonger les rencontres en multipliant les arrêts pour effectuer les changements de joueurs).