En difficultés depuis plusieurs années, le traiteur Fauchon a demandé, ce mardi 23 juin 2020, l”ouverture d’une procédure de redressement judiciaire” pour son siège et ses trois boutiques de la place de la Madeleine à Paris. Ces activités concernent 130 salariés. Dans un communiqué, la direction parle de “coûts d’exploitation devenus insoutenables”.

L’entreprise évoque les divers mouvement sociaux des Gilets jaunes puis contre la réforme des retraite pour justifier une situation difficile aggravée par l’impact des conséquences économiques du coronavirus. Une boutique reste d’ailleurs encore fermée. “Cette restructuration est une étape indispensable à la réorganisation de l’entreprise et au maintien de ses équilibres vitaux”, précise le communiqué.

Créé en 1886, Fauchon compte aussi un hôtel cinq étoiles à la Place de la Madeleine depuis l’automne 2018 (où se situe la troisième boutique et un salon de thé) qui rouvrira ses portes le 1er juillet 2020.

En tout, l’enseigne dispose de soixante-treize boutiques et restaurants dans la monde dont vingt en France (17 franchisés en plus des trois boutiques détenues en propre) et quinze au Moyen-Orient. Les établissements exploités en franchise ne sont pas concernés par cette procédure qui n’inclut que les activités en propre du traiteur.