Le Gabon compte procéder tout prochainement au lancement effectif à Libreville de la technologie 5G, a indiqué le président de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), Lin Mombo, au cours d’une audience avec le président gabonais Ali Bongo Ondimba. 


“Le Gabon serait sur le Continent africain, parmi les tout premiers pays à lancer cette nouvelle technologie en matière de communication”, a-t-il souligné. Le Gabon s’est arrimé pour la première fois à la fibre optique en 2004.


Selon l’Agence nationale gabonaise des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF), le Gabon compte officiellement un million d’internautes pour un taux de pénétration estimé à 48%. L’internet mobile est le plus prisé par ce million d’internautes. Il a représenté près de 99,11% du marché.


Au niveau de la téléphonie mobile, le Gabon comptabilisait 3 millions d’abonnés pour un taux de pénétration de 144% à fin janvier 2019, d’après la même source, notant que le pays totalise 730 000 utilisateurs sur les réseaux sociaux dont 680.000 sont connectés sur mobile.